Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : les mauvais chiffres laissent place aux débats

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : les mauvais chiffres laissent place aux débats

Cela a été assez clamé partout dans les infos nationales, les chiffres de la sécurité routière pour le mois de septembre sont mauvais : +17,7% de plus pour le mois de septembre avec 393 victimes, soit 59 de plus qu'en septembre 2008. Bussereau, secrétaire d'Etat aux transports et Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière veulent se réunir dans les deux mois à venir pour mettre en place des nouvelles mesures pour stopper cette augmentation. Alors prévention ou répression ?


Dans cette action, la FFMC redoute pour sa part que la répression soit plus mise en avant que la prévention. En parallèle, les responsables de la sécurité routière sont appelés à une concertation collective avec, entre autres, les représentants du monde du deux-roues (FFMC et FFM) pour arrêter cette remontée des accidents de la route. Mme Merli a demandé que des propositions soit faites dans les deux mois qui viennent. Le 1er Octobre dernier, cette injonction a été appuyée par Mr Bussereau en réunissant toutes les associations qui se battent pour la sécurité routière. Ce dernier met en avant que l'alcool, la vitesse sont toujours les premiers facteurs d'accidents, il souhaite envoyer un « signal fort » envers nous autres français et réaffirmer le combat dans la vie politique du Président. Il sera, comme vous pouvez vous en douter, encore plus de radars sur les routes et des sanctions toujours plus lourdes contre les fautifs…


La FFMC met en avant que cette politique de répression a atteint ses limites puisque que les résultats sont mauvais. Elle précise : « depuis trois décennies, elle s'est engagée dans les domaines de la prévention, l'éducation, la formation et l'information, convaincue que la répression ne peut être l'unique réponse pour endiguer les drames de la route : l'action entreprise par nos adhérents, militants bénévoles de la sécurité routière, démontre que des résultats durables sont possibles, les résultats en constante amélioration de l'Assurance Mutuelle des Motards en témoignent. Hélas, cela ne semble pas compatible avec une politique avide d'effets d'annonces pour frapper l'opinion publique. »


Dans ce cadre l'asso' lance un blog sur la « Concertation sur la sécurité des Deux roues motorisés » qui permettra à chacun de se tenir au courant de l'avancée des discussions avec les responsables de la Sécurité routière. La FFMC souhaite donner de la transparence aux adhérents et au plus de monde possible. Vous pouvez bien évidement donner votre avis sur les comptes rendus parus.


Le site de la FFMC


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Que les gendarmes et la police cessent de donner le mauvais exemple et la mortalité baissera car il n'y a rien de plus insupportable que le "faites ce que je dis et pas ce que je fais" dont je vois des exemples presque chaque semaine entre Nantes et Rennes 

Par Anonyme

Absolument d'accord avec elric : tous les policiers et gendarmes que je suis ne mettent JAMAIS leur cligno, ne sont JAMAIS à 50 en ville, forcent le passage aux intersections en nous regardant mal. Et malheur à celui qui klaxonne ou qui leur fait savoir...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire