Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière: les PV ont rapporté 1,8 milliard d'euros à l'Etat

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière: les PV ont rapporté 1,8 milliard d'euros à l'Etat

C'est une nouvelle information qui fait regretter le fait que nos dirigeants n'aient pas à rendre des comptes, aux rapports de la Cour des… comptes. Cette dernière sait les faire ces comptes et à chaque résultat mis sur la place publique, un sentiment de règlement de... compte nous tenaille. Prenez ces ultimes chiffres qui concernent la répression routière. Ils confirment une fiscalité routière bien loin de la sécurité promise. Car pendant que les recettes des procès-verbaux explosent, le nombre de morts sur les routes augmente. Il n'y a donc aucun rapport entre l'un et l'autre.


Elémentaire mon chez Watson ? Mais sacrément juteux. Les PV ont rapporté 1,8 milliard d'euros à l'Etat et plus de 900 millions d'euros de recettes ont été dégagés grâce aux seuls radars automatiques en 2016. La Cour des comptes l'a vérifié, et c'est un record. Qui sera battu sans aucun doute l'an prochain.


Au total, les amendes au titre de la circulation et du stationnement ont permis de rapporter 1,817 milliard d'euros à l'Etat. Cela représente une augmentation de 11,5% par rapport aux recettes dégagées en 2015, à 1,6 milliard d'euros.


Dans le détail, les contrôles automatisés, c'est-à-dire avec radar, sont ceux qui rapportent le plus. Qu'il s'agisse d'un radar vitesse, feu rouge ou à un passage à niveaux, les recettes s'établissent à 920,3 millions d'euros, l'année passée. Soit une augmentation de 14%. Les recettes « hors contrôle automatisé », dégagées à partir de procès-verbaux électronique ou papier, sont en hausse de 8,7%, à 897,6 millions d'euros.


Pour arriver à tel résultat, il a fallu améliorer l'encaissement des recettes, et verbaliser bien plus : excès de vitesse, téléphone au volant, stationnement dangereux... Les infractions ont progressé de 10,4%, par rapport à 2015. Selon la Cour des comptes, cette tendance devrait encore se confirmer en 2017. Les sages prévoient en effet une augmentation des recettes à 1,848 milliard d'euros cette année.


Oui mais côté mortalité routière ? Malgré l'accroissement du nombre de PV et de radars, le nombre de morts sur la route continue donc d'augmenter. « En 2016, les résultats de la mortalité routière ont été confirmés à la hausse pour la troisième année consécutive avec près de 3 500 tués sur les routes françaises en métropole (+ 2,3 %) et une estimation de 8 victimes hospitalisées pour une tuée », rappelle la Cour des comptes. En avril dernier, ce chiffre a explosé de 18%, avec 287 personnes tuées.


Encore un peu pour plomber ce lundi au soleil ? Les recettes des infractions qui arrivent dans les caisses de l'Etat financent « des dépenses diverses, ventilées sur cinq programmes distincts, dont la finalité est pour certains éloignée de l'objectif stratégique de diminution de la mortalité sur les routes ». Et pas qu'un peu : « plus de 50% des recettes des amendes (837,1 millions d'euros) ne sont pas directement affectées à la mission ».


Fiscalité routière on vous dit.


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

pourquoi se priver d'une telle manne financière? quelle honte.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire