Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : les stupéfiants dans le viseur

Dans Pratique / Sécurité

La sécurité routière lance ce jeudi une nouvelle campagne de communication sur l’usage de cannabis et autres stupéfiants au volant. Celle-ci précède de quelques semaines la mise en place de tests salivaires plus faciles à mettre en œuvre au bord des routes.

Sécurité routière : les stupéfiants dans le viseur

Selon Drogue info service, 550 000 français consommeraient quotidiennement du cannabis et 1,2 million en seraient des usagers réguliers. Le produit se banalise et avec lui d’autres drogues, ce qui a hélas des répercussions sur les statistiques : dans les accidents mortels, 13 % des conducteurs contrôlés sont positifs aux stupéfiants.

Dans son dernier bilan annuel, la Sécurité routière précise ainsi que « les stupéfiants seraient cause principale de 9 % des accidents mortels, mais 23 % des décès routiers interviennent lors d’un accident impliquant au moins un conducteur testé positif aux stupéfiants. » A titre de comparaison, l’alcool serait la cause principale de 21 % des accidents mortels.

Il y a donc urgence à s’attaquer au problème de l’usage des stupéfiants au volant, et c’est précisément le nouveau chantier auquel s'attellent les pouvoirs publics, qui dévoileront ce jeudi leur nouvelle campagne de communication sur le sujet.

Cette campagne précède de quelques semaines la mise en place de tests de dépistages au bord des routes. A partir du mois de décembre, les forces de l’ordre auront en effet la possibilité de contrôler la consommation de stupéfiants (cannabis, cocaïne, crack, opiacés, ecstasy et amphétamines) par test salivaire, ce qui permettra d’améliorer l’efficacité des contrôles. Concrètement, en cas de test salivaire positif, un prélèvement de salive sera effectué directement sur place, puis le kit envoyé en laboratoire pour analyse, comme cela se pratique aujourd’hui pour un prélèvement sanguin. Quelques 80 000 kits seront fournis aux forces de l'ordre dans un premier temps.

 

Mots clés :

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pass,pass le :buzz: ya du monde sur la corde à linge.......

Par

C'est moi où la main est bronzée ?

Par

un radar ? :ange:

Par

C'est bien et pas bien.

Pour trois glandus qui fument au volant, on devra tous perdre 10min de + lors des contrôle pour se faire tripoter la gencive à coup de coton tige

Par

m'est avis que c'est plus que 3 glandus :buzz:

on aurait aimé un article signé du grand Dufeu sur la question :buzz: :buzz: :buzz:

Par

Perso je ne fume pas ( mais j'ai deja fumé ) .. je pense que ce genre de dépistage est non applicable .Pourquoi ? Ne perdez pas de vue qu'un automobiliste ayant fumer :buzz: avant-hier sera déclaré positif en cas de contrôle aujourd'hui !! ....Pourtant il ne ressentira plus du tout les effets et sera en pleine possession de ses moyens mais sera considéré comme dangereux , mettant la vie d'autrui en danger . Moi ça me choque :voyons:

Par

En réponse à rikau

Perso je ne fume pas ( mais j'ai deja fumé ) .. je pense que ce genre de dépistage est non applicable .Pourquoi ? Ne perdez pas de vue qu'un automobiliste ayant fumer :buzz: avant-hier sera déclaré positif en cas de contrôle aujourd'hui !! ....Pourtant il ne ressentira plus du tout les effets et sera en pleine possession de ses moyens mais sera considéré comme dangereux , mettant la vie d'autrui en danger . Moi ça me choque :voyons:

avec ce genre de dépistage de merde, les mecs vont se bourrer au pastis, le lendemain ils seront tranquilles comme ça, ne fumez pas, devenez alcoolo, plus de chances de passer au travers, c est magnifique

Par

La police du 59 :buzz::buzz::buzz::buzz:

http://www.lavoixdunord.fr/region/roubaix-des-policiers-controles-positifs-au-cannabis-ia24b58797n1927189

Par

Sic "550 000 français consommeraient quotidiennement du cannabis et 1,2 million en seraient des usagers réguliers"

Quand même ... Il parait pourtant que c'est interdit. Quand va-t-on légaliser ce truc là ?

Question : combien de jours après avoir consommé du cannabis, le test salivaire est-il positif ?

Par

En réponse à ceyal

Sic "550 000 français consommeraient quotidiennement du cannabis et 1,2 million en seraient des usagers réguliers"

Quand même ... Il parait pourtant que c'est interdit. Quand va-t-on légaliser ce truc là ?

Question : combien de jours après avoir consommé du cannabis, le test salivaire est-il positif ?

Je ne suis pas médecin ni un grand spécialiste de la chose , mais certaines anecdotes arrivées dans ma jeunesse me font dire que ça reste positif plusieurs jours . Bref tu fumes un ou deux :buzz: entre potes le samedi soir , le lundi après-midi tu te retrouves dans la meme situation (infraction) que celui qui a arrosé un déjeuner :roll:.

Meme si le cannabis n'est pas légal (et je n'en fait pas l'apologie ) y'a quand meme un truc de pas clair dans leur dépistage ...:voyons::voyons:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire