Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité routière - Permis de conduire: 12 millions de points retirés en 2011. Et après ?

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière - Permis de conduire: 12 millions de points retirés en 2011. Et après ?

12.096.911. C'est le conséquent chiffre du jour et il traduit le nombre de points retirés en 2011 sur la totalité des permis de conduire recensés dans notre verte contrée. Un bilan qui traduit une inflation de 19,3% par rapport à une année 2010 qui était déjà considérée comme prolifique en la matière. L'automatisation des radars a fait son œuvre. Pour autant, la sécurité routière en sort-elle renforcée ?


Voire ! Il est bien connu que l'on peut faire dire aux chiffres ce que l'on veut. Les chantres de la répression verront donc dans ses douze millions la démonstration que les comportements se relâchent et qu'il faut en remettre une couche sur la sévérité et la répression.


Peut être. Mais on s'étonne à la lecture des infractions relevées, que ce sont les excès de vitesse qui représentent le plus gros fossoyeurs des points. Et pas qu'un peu : 78,05%. Un déséquilibre qui laisse songeur lorsque l'on sait que les conduites addictives alimentent sérieusement la triste comptabilité de la mortalité routière. Or, l'alcoolémie, avec 176.063 infractions (2,43%, +6,45%) et les stupéfiants, avec 12.403 infractions (0,17%, +17,34%) sont les parents pauvres du retrait des points.


De même, l'infraction qui a connu la plus belle embellie entre 2010 et 2011 est le non respect du feu rouge : une progression de … 320,5%. Une paille ! Là aussi, l'apparition du radar a fait son effet, et ce d'autant plus que s'en griller un vous déleste de quatre points.


Maintenant, attention. Il n'est pas dit ici que rouler à tombeau ouvert ou ignorer le moindre feu de signalisation ne constituent pas un comportement accidentogène. On fait simplement remarquer les énormes déséquilibres dans les constations des infractions. En regrettant que la lutte contre celles qui sont reconnues comme les plus à même de plomber le résultat de 3.963 personnes tuées sur les routes, en 2011, avoue des résultats pour le moins timides au regard de l'enjeu. Au contraire de celles qui prélèvent, à dose homéopathique, points et argents.


Terminons tout de même sur une note positive, à la limite de la contradiction cependant : le nombre de permis annulés pour défauts de points a continué à baisser pour la troisième année consécutive, avec un total de 85 067 sur 37 millions au total. De même, 2,4 millions de titulaires du permis de conduire ont récupéré en 2011 la totalité de leurs 12 points, soit 29 fois le nombre de permis annulés la même année.


Les chiffres:


Les excès de vitesse sont à l'origine de 5.660.403 infractions (78% du total des infractions, +13,56% par rapport à 2010).


Suivent le non-respect des règles de circulation avec 637.280 infractions (8,79% du total, +3,41%) et le refus des règles de priorité avec 579.341 infractions (7,99%, +85,82%).


Viennent ensuite le non-port du casque ou de la ceinture à l'origine de 167.340 infractions (2,31% du total, +0,28%), l'alcoolémie avec 176.063 infractions (2,43%, +6,45%), les stupéfiants avec 12.403 infractions (0,17%, +17,34%) et 19.908 autres infractions (0,27%, en baisse de 0,77%).


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire