Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sécurité Routière: personne n'est responsable de l'état de nos routes !

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière: personne n'est responsable de l'état de nos routes !

A la lecture des derniers indicateurs sur la mortalité routière, il est apparu un élément historique qui dépasse le seul vrai chiffre lui-même exclusif d'un peu plus de 3 000 tués sur nos axes bitumés. Pour la première fois, il y a eu moins de morts sur les routes dans les voitures que pour toutes les autres catégories d'usagers. Soit moins que les piétons, les cyclistes, les poids lourds, mais aussi les deux roues motorisé.


Une statistique qui interpelle. Pour le motard ou le scootériste, on pourra toujours dire qu'il roulait trop vite, puisque ces machines sont avant tout connues dans l'inconscient collectif pour leur vélocité. Mais ce serait faire dramatiquement court. Ce qu'il y a aussi à prendre en compte ce sont les infrastructures routières. Un état qui ne se conjugue pas au seul nombre de radars automatiques ancré sur son accotement. Il y a aussi des routes dangereuses, parce qu'elles sont mal entretenues, mal pensées et surtout jamais élaborées en pensant aux usagers des deux roues motorisé. Pourtant, ce sont bien eux les plus fragiles en cas de coup dur.


Sécurité Routière: personne n'est responsable de l'état de nos routes !


Seulement voilà, qui prend en compte ce problème ? Ne cherchez pas. Personne. Voilà un vide étonnant qui ressemble fort à un déni de justice. La route, sachez-le, est le seul facteur de la Sécurité Routière qui n'est pas contrôlé. Votre véhicule passe au contrôle technique, vous-même êtes susceptible d'être contrôlé à chaque instant. Mais les routes jamais. Sauf par ceux qui les font. Or, être juge et parti n'est pas vraiment gage d'objectivité.


Le fait est là. Aucun organisme indépendant n'est missionné pour auditer les infrastructures routières. Un manque qui déroge à toutes les règles appliquées dans les autres domaines. Une lacune que déplore un certain Christian Gérondeau, sorte de mémoire vive de la Sécurité Routière puisqu'il a été le premier délégué interministériel à la Sécurité Routière : « Il n'y a aucune obligation légale à faire vérifier les routes » rappelle-t-il dans un interview au média Argus. « Il n'y a même pas d'entreprises spécialisées en mesure de réaliser un audit. Le premier frein est la crainte de la responsabilité. Autrement dit aujourd'hui, si quelqu'un manque un virage et se tue, on n'incrimine jamais les responsables de la route. Or si dans un rapport, il est précisé que ce virage est dangereux, votre responsabilité est alors totale si vous n'avez rien fait pour le modifier ou le signaler de façon plus importante. » Un sujet qui mériterait d'être creusé en haut lieu.


 


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Il est marrant Gerondeau. C'est un peu le pompier pyromane. C'est le 1er monsieur sécurité routière. Et ça a été quoi ses obsessions, depuis le début ? Le port du casque, le port de la ceinture, les limitations des vitesse, l'interdiction des grosses cylindrées... C'est le responsable de la sécurité routière qui est resté le plus longtemps en place. Que n'a-t-il, pendant tout ce temps, jeté les bases d'une sorte de contrôle technique des routes ?

Par Anonyme

Billet d'humeur également Tout à l'heure, je marchait sur le trottoir, un motard arrive en face pour remonter la rue en sens interdit; je refuse de le laisser passer. Il m'insulte. Motards, apprenez d'abord le code de la route et cessez de gémir.

Par Anonyme

@ bernard Il existe aussi des automobilistes qui, chaque jour, refusent des priorités, et gémissent dès qu'ils le peuvent... Généraliser sur les motards est bien plus facile qu'essayer de comprendre leur spécificité, et imaginer une cohabitation intelligente. Mais c'est pt-etre trop vous demander... Comme dans toute catégorie, il existe des conducteurs respectueux, et malheureusement d'autres cas (minoritaires cependant) qui salissent les images et renforcent l'individualisme.

Par Anonyme

désolé Bernard , mais la majorité des motards qui ont un comportement trs correct ont de quoi a gémir , faut pas prendre un exemple et généraliser , c est ce que font nos politiques en ce moment pour faire passer des décrets indisposants et pr se faire de la pub "auprès du grand public"qui que ne demande qu a  s offusquer de quelque chose pour exister

Par Anonyme

@Bernard : il a été gentil le motard, il n'a fait que t'insulter! Moi je t'aurais cassé la gueule... de quel droit tu empêches les gens de passer? Tu te prends pour un flic? Mais t'es un frustré mon pote, tu te mêles de dire aux gens ce qu'ils devraient faire, puis tu viens sur un site de motards leur faire la morale! On t'a rien demandé! Occupe-toi de tes oignons et fous la paix aux gens au lieu de les emmerder! Si t'aimes la marche, c'est ton problème, mais arrête de jouer aux redresseurs de torts! A bon entendeur...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire