Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité routière : radars «leurres», drones et CT, les 22 mesures

Dans Moto / Pratique

Sécurité routière : radars «leurres», drones et CT, les 22 mesures

Les résultats ne se seront pas fait attendre. Dès la sortie de la réunion du comité interministériel de sécurité routière (CISR), Manuel Valls a annoncé 22 mesures permettant de faire repartir à la baisse la mortalité sur les routes Françaises. De l'ajout de radar, aux renforcements des contrôles, en passant par l'accompagnement des victimes des accidents, sans oublier les motards. Voici un tour d'horizon des 22 mesures annoncées qui viennent compléter les 26 déjà mises en place depuis le début de l'année.


La répression :

  • 1 - Multiplier par quatre les zones de contrôles des radars automatiques. La mise en place de 10 000 radars « Leurres » avec la mise en place de panneaux. Ils pourront être actifs ou non.
  • 2 - Augmenter l'usage des véhicules banalisés en externalisant les contrôles via des prestataires.
  • 3 - Multiplier les radars multifonctions (vitesses, feux rouges,…) soit le déploiement de 500 nouveaux radars sur le territoire d'ici à 3 ans.
  • 4 – Passer à 250 le nombre de radars autonomes d'ici à fin 2016
  • 5- Expérimenter l'usage de drones sur la route et effectuer un système de lecture automatique des plaques d'immatriculations contre le défaut d'assurance.
  • 6 – Augmenter le nombre de verbalisation à la « volée » (vidéosurveillance, radars) en ciblant en particulier le non-port du casque.
  • 7 – Mise en place des éthylotests antidémarrage (EAS) pour les récidivistes de conduite sous alcool (par décision de justice).
  • 8 – Plus de contrôles sur l'usage des stupéfiants au volant grâce à l'arrivée du test salivaire
  • 9 – Des officiers de police judiciaire (avec les agents de police) effectueront des tests aléatoires de stupéfiants.
  • 10 - Lutter contre le défaut de permis de conduire en appliquant un nouveau délit spécifique avec confiscation du véhicule.
  • 11 – Lutter contre le défaut d'assurance, avec l'obligation de présenter une attestation d'assurance lors de l'immatriculation d'un véhicule, un retrait après mise en fourrière et la création d'un fichier des véhicules assurés consultable lors d'un contrôle routier (automatisé ou non).

La prévention :

  • 12 – Améliorer l'accompagnement des victimes d'accidents de la route. Une prise en charge immédiate dès ouverture d'enquête, une nouvelle organisation des audiences correctionnelles, renforçant l'indépendance des experts et la réduction des délais des indemnisations.
  • 13 – Le contrôle technique sera obligatoire pour l'ensemble des deux-roues lors d'une vente et qui a plus de 2 années d'existences.
  • 14 – Effectuer une nouvelle formation après les 2 ans de permis A2 pour pouvoir accéder aux motos plus puissantes.
  • 15 – L'obligation de porter des gants homologués en deux-roues
  • 16 – L'obligation du port du casque pour les enfants de moins de 12 ans circulant en vélo.

Au quotidien

  • 17 – Faire une base de données nationales sur les vitesses maximales autorisées et en accès libre.
  • 18 – Effectuer des partenariats avec les sociétés créatrices de téléphone ou d'aide à la navigation pour adapter leurs usages
  • 19 – Généraliser la mise en série des aides et assistance à la conduite (surveillance des angles morts, dispositifs de freinage d'urgence et systèmes de détection de la dérive de la trajectoire, système visuel et sonore de bouclage de la ceinture sur toutes les places assises, ergonomie des postes de conduite et lutte contre les facteurs de distraction que sont, par exemple, les écrans ou les téléphones…).
  • 20 – Assurer l'égalité face aux règles. Mise en place d'une contravention de non-révélation de l'identité du conducteur par le représentant d'une personne morale propriétaire du véhicule.
  • 21 – Mise en responsabilité automatique des agents publics qui auraient commis une infraction à bord d'un véhicule de l'administration.
  • 22 – L'égalité entre les conducteurs Français et étrangers. Faire payer les usagers non domiciliés en France par des amendes majorées inscrit dans un nouveau fichier. Créer un permis à point virtuel qui fonctionnera de la même manière qu'un permis français. Faire adopter au niveau de l'Europe la législation mutuelle entre États membres du retrait de points et du permis de conduire

Mots clés :

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Et quoi de neuf sur le retrofit?

Par Anonyme

:coolfuck: normal le ct réapparait...il faut bien remplir les caisses de l' état .. et surtout une terrible tradition française réapparait aussi :LA DELATION...exemple des sociétés privées pour les contrôles alors qu' ils ne sont pas assermentés et  qu' ils sont la que dans un but financier(mesure 2)...et les amendes de non-révélation...pour ne pas dire délation(mesure 20)...moi je dis vive la France !!!(c'est ironique).Pour la mesure 21 je pense qu' il ne s' agit des fonctionnaires qui sont en bas de l' échelle et non des hauts fonctionnaires sauf si ils ont le droit de balancer les noms de leurs chauffeurs !!!Pauvre France car pendant ce temps la on ne parle pas du réseau routier et des doubles glissières de protection qui sont normalement obligatoire en Europe ... 

Par Anonyme

Ce gouvernement de menteurs et d'incompétents fait tout pour donner l'impression qu'il sert à quelque chose et tente de faire oublier qu'il favorise la montée du chômage qui est la principale préoccupation de nombreux citoyens... Navrant.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire