Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité Routière: un sondage prévient que 80 km/h au lieu de 90 ça ne passe pas

Dans Moto / Pratique

Sécurité Routière: un sondage prévient que 80 km/h au lieu de 90 ça ne passe pas

Attention, sujet sensible. Certains voudraient accélérer un processus qui nous amènerait à rouler sur les routes secondaires à 80 km/h au lieu de 90. D'autres aimeraient bien ralentir l'idée tandis qu'un récent sondage montre à nos dirigeants qu'ils seraient mal avisés de confondre vitesse et précipitation. Car baisser de 10 km/h le rythme autorisé ce serait perdre bien plus de voix dans les urnes.


A la fin du mois, on vote pour les élections départementales et ce sont justement ces départementales, mais aussi la nationales, qui sont ici observées. Y rouler à 80 km/h au lieu des 90 actuels ce serait sauver 400 vies. Chiche ? Non pour 73 % des Français qui seraient défavorables à une diminution de la vitesse de 10 km/h, sachant que 42 % y sont « tout à fait opposés ». C'est le résultat d'un sondage effectué par CSA pour le média Direct Matin.


L'étude révèle par ailleurs que les provinciaux sont davantage opposés à cette mesure que les Franciliens (75 % contre 65%). Pour Direct Matin, l'idée de réduire la vitesse autorisée, « évoquée par Manuel Valls, reprise par son successeur » peine à convaincre les Français.


Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C'est clair que ça se passerait très mal. Je rappelle quand même qu'une des raisons de l'échec de Sarko aux présidentielles de 2012, c'est le bazar engendré par le tour de vis répressif sans précédent tenté lors du CISR de mai 2011. Demandez aux motards s'ils ont apprécié de s'être vu proposé de rouler avec un brassard sur le bras. Demandez aux automobilistes et motards s'ils ont apprécié que les radars ne soient plus signalés, alors que le même Sarkozy avait promis quelques années plus tot que les radars seraient toujours signalés. Demandez aux mêmes s'ils ont apprécié de devoir acheter, même s'ils ne boivent jamais au volant, un éthylotest pour orner l'intérieur de leur boite à gant. Les politiques se trompent lourdement s'ils pensent que les automobilistes acceptent tout et n'importe quoi. Même si sur le moment (et ce n'est d'ailleurs plus le cas, les associations de défense des conducteurs sont désormais monté en puissance), ça donne l'impression de pouvoir passer, les sanctions aux élections qui suivent sont en général terrible. Et honnêtement, ce n'est pas volé. Que les politiques commencent un peu à bucher un peu sérieusement leurs dossiers sur le sujet au lieu de faire une confiance aveugle aux lobbys des radars et autres ligues de victimes de la route.

Par Anonyme

vive Monsieur Hollande!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire