Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sécurité: un plan national de lutte contre les vols et trafics de véhicules et de pièces détachées

Dans Moto / Pratique

Sécurité: un plan national de lutte contre les vols et trafics de véhicules et de pièces détachées

Il était promis depuis un bon moment et il est arrivé aujourd'hui. Et il concerne aussi les motos. Celui-là est le plan contre les vols et trafics de véhicules et de pièces détachées qui vient d'être dévoilé dans le département de la Somme par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Au final un condensé de bonnes pratiques, une pincée de moyens et une grosse louche de bonnes volontés à servir à des professionnels que l'on place en première ligne. Tant pour la prévention que pour la répression d'ailleurs.


Et puis, au milieu de tout ça, il y a aussi le citoyen lambda de plus en plus sollicité pour participer à ce que l'on appelle la coproduction de sécurité. Et il faut dire qu'il est au centre de ce fléau le pauvre ère. Il est dépouillé de son véhicule quand ce n'est pas des accessoires de ce dernier et pour se refaire il lui arrive de croire qu'il fait une bonne affaire en rachetant à son bourreau qui l'a pris sur la toile. C'est simple, les indicateurs préviennent que l'on vole plus de véhicules et que l'on retrouve moins. 110 000 véhicules sont volés chaque année, mais en 2013, seuls 44 % ont été retrouvés. C'est clair, il y a des filières !


Si à l'Ouest, il 'y a rien de nouveau, les regards se portent vers l'Est d'une Europe décidément pleine de surprises. Mais pour la seule France, le phénomène représente un coût économique important pour la société. Ainsi, le préjudice global de ces vols, pour les compagnies d'assurance, est estimé à 1,2 milliard d'euros.


Cela mérite donc un plan de lutte. On le trouvera dans le détail ICI. En résumé, les forces de police sont appelés à mieux coopérer, à l'Europe à vraiment chercher à tarir ce flux criminel tandis que côté pratique, on s'en remet au LAPI, soit le système de lecture automatisée des plaques d'immatriculation. Voilà pour les forces de l'ordre.


Sécurité: un plan national de lutte contre les vols et trafics de véhicules et de pièces détachées


Mais celles-ci ne suffisent pas. Les professionnels sont amenés, aussi, à se retrousser les manches. On parle ici de la vente, l'entretien, la location et l'assurance des véhicules. Les techniques de traçabilité pourront être ainsi exigées par un assureur à partir d'un certain prix d'achat du véhicule. Ceci c'est pour la prévention. Mais on les aura aussi à l'oeil. Le ministre a prévenu, il intensifiera les contrôles en direction des professionnels de l'automobile tout comme la recherche et le contrôle des véhicules volés et des pièces détachées. Enrayer l'essor des trafics de pièces détachées sur Internet est aussi au catalogue.


Nous serons, nous aussi appelés à la mobilisation. Le lancement d'une campagne d'information citoyenne pour nous informer et nous sensibiliser arrive. Tout ça pour développer les mesures individuelles de vigilance. C'est à dire ? Nous aguerrir aux principes de préservation des traces et indices en cas de vol afin de faciliter les premiers actes techniques d'enquête. Et puis il faudra savoir donner l'alerte par un signalement téléphonique rapide au « 17/112 ».


Enfin, les documents administratifs ne seront pas si faciles à obtenir car il y aura un contrôle renforcé des demandes d'immatriculation.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire