Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Seniors, une catégorie de personnes à risque au volant ?

Dans Pratique / Sécurité

Seniors, une catégorie de personnes à risque au volant ?

La sortie médiatique cette semaine du préfet des Pyrénées-Atlantiques nous ramène sur un sujet qui fait débat : les séniors sont ils une catégorie à risque au volant ? Certains chiffres tendent à montrer qu'ils sont presque aussi présents et responsables des accidents que les jeunes. Mais c'est à prendre avec des pincettes.

Dans certaines régions de France, ils sont ceux qui représentent le plus de morts dans les chiffres de la sécurité routière. Les séniors sont un vrai sujet de débat au sein du gouvernement et chez la population : certains estiment qu'au delà d'un certain âge, il faudrait rendre le papier magique, quand d'autres avancent avec fermeté leur capacité totale à tenir un volant et à réagir en cas de problème.

Tout se joue donc sur le côté médical de la chose, mais les données avancées par le préfet des Pyrénées-Atlantiques montrent que dans certains cas, les séniors ont une part de responsabilité loin d'être négligeable. Dans ce département, en 2017, un tiers des personnes ayant perdu la vie sur la route avait plus de 70 ans. Cela a suffi cette semaine au préfet pour annoncer qu'il espérait faire appel plus souvent à un dispositif spécial qui permet aux autorités de forcer un titulaire du permis de conduire à se soumettre à un examen médical pour savoir s'il est toujours apte à maîtriser un véhicule.

Les chiffres sur la mortalité des séniors sont malgré tout complexes à manipuler. Même si, en données brutes, ils représentent une grosse part du gâteau, il faut aussi prendre en compte le pourcentage de personnes âgées au volant. Dans certaines régions, il est bien plus fort que d'autres. 

Dans les Bouches-du-Rhône, par exemple, 26 % des tués sur la route en 2017 avaient plus de 65 ans. Sauf que la part des seniors au volant dans ce département est probablement plus faible que dans les Pyrénées-Atlantiques, ce qui augmente finalement la part des seniors dans les accidents. Un rapport de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière le rappelait en 2014 : "la proportion de conducteurs présumés responsables d’accidents de la route s’accroît avec l’âge au-delà de 65 ans". 

Mots clés :

Commentaires (54)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les seniors et les jeunes fou du volant , voila les deux catégories de danger sur la route avec en plus les ivrognes , ça fait du monde :confused:

Par

65 ans et sénior... non mais si on n'a plus le droit de conduire à cet age là alors ça serait bien qu'on ait plus à travailler non plus...

"26 % des tués sur la route en 2017 avaient plus de 65 ans"

C'est à quelques pourcents pret la part de populaition de +65 ans dans la population francaise donc vous ne démontrez pas grand chose...

Par

Malheureusement, il faut reconnaître que certains seniors sont de vrais dangers sur la route. A partir d'un certain âge, il serait sage de leur faire passer des tests régulièrement.

Par

En réponse à kidde

Les seniors et les jeunes fou du volant , voila les deux catégories de danger sur la route avec en plus les ivrognes , ça fait du monde :confused:

Imagine maintenant un vieux un peu trop jeune dans sa tête et qui est bourré. :peur:

Par

Une visite médicale serait un minimum à partir de 60 ans. Je vois trop de petits vieux qui conduisent à 20 km/h en ville en hésitant à chaque mini difficulté. Ils y voient plus trop bien. Et les réflexes ça doit pas être trop ça non plus. Ils sont aussi volontiers plus portés sur la boisson. Ahhh le petit blanc du matin au PMU. :lover:

Par

En même temps, il faut être aveugle pour ne pas s'en rendre compte. On tape sur les "jeunes" (souvent à raison), mais les personnes âgées sont "intouchables". Alors que si on met en corrélation les statistiques officielles de la sécurité routière (2015), ainsi qu'une pyramide d'age de la population on s’aperçoit que:

- les 18-24 ans représentent 8% de la population, 10% des km parcourus, et 18% des morts sur la route (619). ils représentent 12,15 morts par milliard de km parcourus.

- les 75 ans et + représentent 9% de la population, 5% des km parcourus, et 15% des morts sur la route (519). Ils représentent 19,97 morts par milliard de km parcourus.

- A titre de comparaison, les 45-64 ans, représentent 26% de la population, 37% des km parcourus, et 22% des morts sur la route, soit 3,89 morts par milliard de km parcourus. 4.87 morts pour les 25-44 ans, et enfin 6,43 morts pour les 65-74 ans.

Et encore, on ne parle la que des morts, sans parler des pratiques de conduite...

Par

C'est toujours moins que la canicule ou la grippe.

Par

En réponse à halffinger

Une visite médicale serait un minimum à partir de 60 ans. Je vois trop de petits vieux qui conduisent à 20 km/h en ville en hésitant à chaque mini difficulté. Ils y voient plus trop bien. Et les réflexes ça doit pas être trop ça non plus. Ils sont aussi volontiers plus portés sur la boisson. Ahhh le petit blanc du matin au PMU. :lover:

Ça devrait être tout les 5 ans. 60/65/70/75/80/....etc. Après si ils ne sont plus capables. Un permis spécial avec quelques restrictions pourrait leur être accordé. Genre autoroute interdite, pose d'un macaron spécifique , conduite de nuit interdite. Et puis Il y a les voitures autonome de stade 4 et 5....quand elles seront disponibles un jour. On pourrait leur accorder un permis voiture autonome. :bien:

Par

En réponse à halffinger

Une visite médicale serait un minimum à partir de 60 ans. Je vois trop de petits vieux qui conduisent à 20 km/h en ville en hésitant à chaque mini difficulté. Ils y voient plus trop bien. Et les réflexes ça doit pas être trop ça non plus. Ils sont aussi volontiers plus portés sur la boisson. Ahhh le petit blanc du matin au PMU. :lover:

20 km/h ? Ça détonne avec les zyva qui débourrent comme des tarés et alignent les feux et stops comme si tout était au vert...

La différence entre un vieux et un jeune, c'est que le vieux s'adapte à ses capacités quand le jeune présume des siennes.

Par

Interdire aux la conduite aux personnes âgés qui ne peuvent plus conduire permettrait aussi d'éviter que le petit "vieux" soit flashé à 140 au lieu de 80 un dimanche à 4 heures du matin avec une classe A AMG. :chut:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire