Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Skoda Vision E: elle annonce un futur stylé et électrique (exclusif Caradisiac)

Dans Nouveautés / Autos écolo

Caradisiac est le seul média français à avoir pu approcher une maquette du concept car Vision E, qui sera exposé dans moins d'un mois au salon de Shanghai. Ce modèle est intéressant à double titre: parce qu'il confirme l'arrivée d'un "coupé-SUV" dans la gamme Skoda, et parce qu'il constitue la première pierre de l'ambitieuse stratégie électrique du constructeur.

La Skoda Vision E doit être considérée comme un manifeste stylistique et technologique pour Skoda. Au programme, un design plus exubérant qu'a l'accoutumée et une motorisation électrique de pointe.
La Skoda Vision E doit être considérée comme un manifeste stylistique et technologique pour Skoda. Au programme, un design plus exubérant qu'a l'accoutumée et une motorisation électrique de pointe.

Direction Mladá Boleslav, usine et siège historique de Skoda. C'est là, à environ une heure de route de Prague, que votre serviteur et une poignée de journalistes venus du monde entier ont été invités à découvrir une maquette à l'echelle 1 du concept car Vision E, qui sera exposé à partir du 21 avril au salon de Shanghai. Il aura d'abord fallu se délester de son smartphone, confidentialité oblige, afin d'accéder à la vaste salle à éclairage zénithal et aux stores baissés où se réunissent les dirigeants de la marque pour décider en toute discrétion des orientations des futurs modèles de la marque.

En cette matinée du mardi 28 mars, la star se nomme donc Vision E. Elle est posée là, au milieu du parterre de journalistes, sur un plateau tournant ayant accueilli ces dernières années toutes les maquettes de modèles qui connaissent un succès croissant dans le monde entier. Rappelons que Skoda a connu une année 2016 record avec 1,127 million de  voitures vendues, en hausse de 6,8% par rapport à 2015.

Plus précisément, l'auto que nous découvrons est la version en glaise du concept-car en partance pour le salon de Shanghai, et dont Skoda ne fournit pour l'instant que les sketches illustrant cet article. Cette voiture se présente comme une déclinaison coupé du nouveau Kodiaq, et devrait trouver un prolongement en série des l'année prochaine sur le marché chinois, pierre angulaire de sa stratégie de développement.

Skoda Vision E: elle annonce un futur stylé et électrique (exclusif Caradisiac)

Long de 4,65 m., soit 5 cm de moins qu'un Kodiaq, le Vision E inaugure un langage stylistique plus émotionnel, plus sexy, pour un constructeur jusqu'ici connu pour des berlines et breaks de facture très classique. Cela se traduit par un profil fuyant, des flancs plus musculeux ou bien encore un capot au bossage plus marqué. On ignore si les portes arrières à ouverture antagoniste (ou "suicide doors") seront conservées sur le modèle de série. Par contre, les lames barrant les flancs devraient se retrouver sur d'autres modèles de la marque à l'avenir, ainsi que l'a laissé entendre à votre serviteur un responsable du design.

Notez également que Skoda ne qualifie pas le Vision E de SUV mais de CUV, comme Coupé Utility Vehicle. Ce n'est pas un véhicule taillé pour le offroad, comme en attestent la façon dont ses jantes de 20 pouces remplissent les passages de roues.

Sa motorisation électrique influe sur de nombreux choix stylistiques du Vision E, à commencer par l'absence de grille de calandre. A la place, on trouve une signature lumineuse s'étirant sur toute la largeur de la poupe, à laquelle répondent des feux arrière en forme de C, gimmick déjà en vigueur chez Skoda. Surtout, l'absence de motorisation thermique permet de concevoir un habitacle plus spacieux et modulaire (plancher abaissé et plat, coffre au volume majoré, etc.). Cela autorise aussi un design plus épuré, avec un grand écran multimédia trônant au centre d'une planche de bord au design horizontal et, pour reprendre l'expression des représentants de la marque, de conception "démocratique". Un terme rarement usité en termes d'automobile, mais qui exprime le fait que tous les passagers sont traités de façon identique à bord de cette voiture connectée, autonome, dont les commandes réagiront aussi bien aux gestes qu'a la voix, et douée d'une autonomie de 500 kilomètres.

Survolté, Skoda!

De belles promesses, donc, pour une marque résolument engagée dans la voie de l'électrification. Son président Michael Maier, présent ce 28 mars, annoncera ainsi que les véhicules électriques et hybrides rechargeables représenteront 25% des ventes Skoda à l'horizon 2025. La première phase de cette offensive sera la commercialisation en 2019 d'une Superb à motorisation hybride rechargeable (ce modèle  recevra la même motorisation que la VW Passat GTE), à quoi s'ajouteront 5 véhicules électriques et hybrides reposant aussi bien sur les plate-formes MQB que MEB (à partir de 2020). Cette dernière est la plate-forme électrique du groupe, et pourra recevoir ce qu'il se fait de mieux en matière de batteries (rayon d'action de 500 km), d'assistances - conduite autonome, évidemment - et de connectivité. Caradisiac aura bien sûr l'occasion d'y revenir régulièrement.

La plate-forme MEB du groupe Volkswagen, disponible à partir de 2020, permettra une autonomie électrique de 500 km.
La plate-forme MEB du groupe Volkswagen, disponible à partir de 2020, permettra une autonomie électrique de 500 km.

Ces nouvelles orientations stratégiques sont bien sûr une conséquence heureuse du Dieselgate, qui force le groupe Volkswagen à se réinventer au pas de charge. Elles s'inscrivent aussi dans un contexte de digitalisation, d'urbanisation, et d'exigences environnementales nouvelles. On pense par exemple aux villes à objectif "zéro émissions" (ou presque), de Paris à Oslo en passant par Londres, Stuttgart ou Milan. "Sans électrification, il y a de fortes menaces pour que les constructeurs doivent verser de lourdes pénalités à l'UE à l'horizon 2020", résume Maier. Idem en Chine, où la politique "anti-smog" doit accélérer le développement de la mobilité électrique (et tant pis pour les centrales à charbon...). Selon Skoda, les véhicules électriques devraient représenter 25% des ventes européennes en 2025, et même 30% en Chine...contre respectivement 0,57 et 1,45% aujourd'hui. Il y a donc du chemin à parcourir, mais on peut faire confiance au premier groupe automobile mondial pour faire évoluer les mentalités.

Rappelons qu'il est aujourd'hui allié à BMW, Ford et Mercedes pour le développement d'un réseau de 400 points de charges ultrarapides à travers l'Europe entre 2017 et 2020. Ne restera plus à ces grands acteurs qu'a proposer des modèles attractifs - autonomies adaptées à un usage réel, plaisir de conduite, connectivité, style valorisant et tarifs raisonnables - pour convaincre la clientèle de basculer vers l'électrique. Mais d'après ce que nous avons pu entrapercevoir du futur ce mardi matin chez Skoda, il n'y a pas trop d'inquiétudes à nourrir.

 

Heureux les Chinois! En 2018-2019, ils seront les premiers à pouvoir rouler à bord du modèle de série dérivé du concept-car Vision E.
Heureux les Chinois! En 2018-2019, ils seront les premiers à pouvoir rouler à bord du modèle de série dérivé du concept-car Vision E.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En savoir plus sur : Skoda Vision E Concept

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Aucun intérêt , a ce prix BMW et MERCEDES , ont une autre image e marque ,

Par

2019 !!!

Difficile, même pour le plus grand groupe automobile mondial.

On n'en est même pas au show-car, mais à la maquette en glaise :beuh:

Quand au réseau de chargeur rapide ...

Ce qui est bien, c'est que ça bouge enfin dans le monde électrique et Tesla va se sentir moins seul ... au bénéfice des acheteurs :sol:

Par

En réponse à kidde

Aucun intérêt , a ce prix BMW et MERCEDES , ont une autre image e marque ,

Je ne vois pas de tarif mentionné :blague::blague::blague:

Par

En réponse à Franckche

Je ne vois pas de tarif mentionné :blague::blague::blague:

Idem, pourtant j'ai cherché...

Par

Beau design.

Mais SUV (ou CUV) et motorisation électrique sont deux propositions antinomiques.

Par

Design certainement différent pour Skoda mais je ne vois pas en quoi c'est beau.

Par

Le CX de la Model X de Tesla est à 0,24 là ou la plupart des cx automobiles non SUV aujourd'hui sont dans les eaux de 0,30.

Avec un maître couple inférieur, la Vision-E devrait s'en sortir bien mieux et donc être plus efficiente en énergie que bien des modèles thermiques non-SUV, donc ...

Par

En réponse à kidde

Aucun intérêt , a ce prix BMW et MERCEDES , ont une autre image e marque ,

2 fois moins cher... que bmw ou mercos...

tu veux quoi... qu'on te la donne?

une ampéra ou une tesla model 3 c'est 4O OOO...

5O OOO est un tarif normal...

c'est pas une zoé cette future skoda!!!

Par

" Selon Skoda, les véhicules électriques devraient représenter 25% des ventes européennes en 2025, et même 30% en Chine..."

(et tant pis pour les centrales à charbon...).

Pôv' Chinois.... pas fini d'être gazés les urbains de là bas....

Par

En réponse à LittlePaulie

Commentaire supprimé.

C'est bien ce qui était également prévu dans la loi de finance 2017 a été présentée....et puis, inexplicablement, la subvention à Tesla a été maintenue....faut bien aider les riches à rester dignes.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire