Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Social : les routiers appelés à la grève à partir du 25 septembre

Social : les routiers appelés à la grève à partir du 25 septembre

La réforme du code de travail n’est pas au goût de tout le monde et, dernièrement, les centrales syndicales ont fait descendre leurs militants dans la rue pour signifier au gouvernement leur mécontentement. Un mouvement social qui passe pour l’instant à peu près inaperçu mais cela risque de changer dès le 25 septembre prochain. Une date qui marquera l’entrée en lice des routiers dans cette contestation. Et les fédérations syndicales préviennent : "ce sera une grève qui aura des conséquences très concrètes sur l'économie française".

Une promesse à prendre au sérieux. Tellement d’ailleurs qu’on la perçoit comme une menace. L’objectif ? Les dépôts de carburants. Cette grève reconductible dans le secteur routier débutera le 25 septembre prochain, à l'appel de la CGT et de FO. Deux fédérations qui demandent le retrait de la réforme du code du travail, qui va selon eux accroître le "dumping" social entre les entreprises.

On se souviendra des conséquences de ce type de mouvement subies. "L'année dernière, il avait fallu cinq jours de grève reconductible chez les routiers pour que le gouvernement cède sur l'article 2 de la loi Travail", explique Jérôme Vérité de la CGT Transports. Le transport est depuis 2016 le fer de lance de la contestation contre la loi Travail. L'an passé, les routiers avaient été les premiers à se mobiliser contre la loi El Khomri.

Pire, les mêmes routiers n’ont pas que la loi de travail qui les excède : "entre le renoncement de Macron sur le cabotage dans la directive travailleurs détachés, plus les accords d'entreprise dans les petites boîtes, ça fait beaucoup. Dans le transport routier, 90 % des entreprises ont moins de 20 salariés. Et tout ce qui touche à leur feuille de paie, ça parle !" insiste le même responsable syndical dans l'Express. À suivre…

Mots clés :

Commentaires (113)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En réponse à GlobalGuillaume

Commentaire supprimé.

A quand une personne qui aura les couilles de SE mobiliser pour SON avenir et celui des enfants. Si je doit perdre du temps à explique pourquoi c'est que plus rien n'est a faire pour la personne

Par

quand est ce que les français vont arrêter de se plaindre et de faire greve a chaque qu'il faut réformer les choses?

comme si le pays aujourd'hui allait super bien!!!!

perso je vois en suisse....on peut licencier quelqu'un du jour au lendemain sans raison spéciale.....mais on embauche a tour de bras.....3% de chômage :)

le jour ou les français comprendront qu'en protégeant trop les employés, les patrons oseront moins embaucher.

Par

En réponse à TeamGreen74

quand est ce que les français vont arrêter de se plaindre et de faire greve a chaque qu'il faut réformer les choses?

comme si le pays aujourd'hui allait super bien!!!!

perso je vois en suisse....on peut licencier quelqu'un du jour au lendemain sans raison spéciale.....mais on embauche a tour de bras.....3% de chômage :)

le jour ou les français comprendront qu'en protégeant trop les employés, les patrons oseront moins embaucher.

C pas faux mais c'est pas tout rose non plus (PS: je travaille à Genève).

Par

En réponse à GlobalGuillaume

Commentaire supprimé.

Je ne vois pas en quoi ça réglerai les problèmes... On pourrait s'attendre à une meilleure idée venant de ta part...

Par

En réponse à TeamGreen74

quand est ce que les français vont arrêter de se plaindre et de faire greve a chaque qu'il faut réformer les choses?

comme si le pays aujourd'hui allait super bien!!!!

perso je vois en suisse....on peut licencier quelqu'un du jour au lendemain sans raison spéciale.....mais on embauche a tour de bras.....3% de chômage :)

le jour ou les français comprendront qu'en protégeant trop les employés, les patrons oseront moins embaucher.

Mais la situation n'est pas la mêêême le chat... Faudrait comprendre un jour que tout ne tourne pas autour de la Suisse... Faire réussir un petit pays qui vit principalement des fonds de ses voisins c'est simple, gérer un pays puissant mondialement et qui a un pied dans chaque domaine de l'industrie etc. c'est autre chose.

Par

En réponse à Maître_Yoda

Je ne vois pas en quoi ça réglerai les problèmes... On pourrait s'attendre à une meilleure idée venant de ta part...

Le probleme de ne pas pouvoir rouler car pas d'essence ? de permettre au pays de tourner ?

Si a chaque fois qu'on est pas d'accord avec une reforme on bloque le pays, ca donne un pays avec plus de 10% de chomage...

Par

En réponse à jeanno_74

C pas faux mais c'est pas tout rose non plus (PS: je travaille à Genève).

Tout à fait, je ne compte plus le nombre d'amis en Suisse qui ont perdu leur job au retour de congé mat ou de congé maladie ...

Y a un juste milieu entre le droit du travail francais actuel et celui de la Suisse quand meme.

Par

En réponse à Maître_Yoda

Mais la situation n'est pas la mêêême le chat... Faudrait comprendre un jour que tout ne tourne pas autour de la Suisse... Faire réussir un petit pays qui vit principalement des fonds de ses voisins c'est simple, gérer un pays puissant mondialement et qui a un pied dans chaque domaine de l'industrie etc. c'est autre chose.

Ben dis donc, tu ne connais pas la Suisse toi :biggrin::biggrin::biggrin:

Ce n'est de loin pas que ça la Suisse...

Et je sais que ça ne te fera pas plaisir, mais je suis assez d'accord avec TeamGreen ! Cependant, la partie de cette réforme au sujet de la baisse de travail (donc de salaire) imposée si baisse des commandes, c'est absolument anormal...

Par

Typiquement le genre d'articles qui va provoquer un debut de penurie d'essence

A la lecture de cet article, les gens "prudents" vont s'empresser le dimanche 24 de faire leur plein "par precaution" avec 3-4 / 10 litres pour completer le plein qu'ils auront deja

Resultat : les stations qui (je l'espere) auront anticipé dans leurs commandes ce souci vont se retrouver à sec bien plus tot que la normale

Les medias vont parler de 4-5 stations en IDF qui seront alors à sec et la tout le monde va refaire son plein toujours "par precauton"...

Et le cercle vicieux se referme....

Par

sont pas cons, les syndicats.

avec une telle annonce, ils savent que beaucoup vont se précipiter juste avant le jour J pour aller faire le plein, voire davantage, générant par ricochet une pénurie de carburant.

c'est d'ailleurs ce que je ferai 2-3 jours avant sur mes 2 voitures, ayant minimum 450 bornes à faire par semaine.

après, si Hollande et Valls sont des cons et ont laissé le blocage s'opérer l'année dernière par quelques rares CGTistes, j'ose espérer que Macron et son premier ministre auront un peu plus de bon sens en faisant le nécessaire pour parer à ces blocages.

mais vu la manière dont ils ont géré Irma, je m'attends au pire.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire