Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Social : Les VTC prennent aussi des vacances

Dans Pratique / Autres actu pratique

Social : Les VTC prennent aussi des vacances

Depuis la mi-décembre, ils font parler d’eux. Ceux-là sont les véhicules de transport avec chauffeurs, des chauffeurs chauffés à blanc par leurs conditions de travail. Et notamment celles imposées par l’enseigne Uber à ses ouailles. Résultat, l’accès aux deux aéroports parisiens que sont Orly et Roissy est d’un coup d’un seul devenu un parcours du combattant, parfois au sens propre car des violences ont été constatées sur les sites. Depuis, c’est le calme. La magie de la trêve des confiseurs ?

Pas vraiment. Les chauffeurs VTC s’estiment toujours chocolat et certains veulent encore distribuer des caramels. Mais ils se sont dit qu’ils respecteraient les départs en vacances de leurs compatriotes. Et pour cause : ils ont aussi pris des vacances. Et des rangs clairsemés, dans les barrages, ce n’est pas l’idéal.

Alors que l’on ne s’y trompe pas : la colère n’a pas faibli. Début janvier, tout va reprendre. On rappellera les raisons de la colère, qui tournent autour de l’enseigne Uber. Elle a fait passer de 20 % à 25 % la commission qu'elle encaisse sur chaque course, alors que ses concurrents identifiés sous les labels Chauffeur-Privé, LeCab, Allocab, Marcel, limitent leur rémunération à 20 % ou 15 %. Les chauffeurs d'Uber estiment aussi que le prix minimum de la course, 6 euros contre 8 euros fin 2015, est trop bas.

Ils dénoncent par ailleurs des pratiques « abusives » de déconnexion : ils peuvent en effet être brutalement privés d'accès à la plateforme de réservation, et donc de travail, à la suite de commentaires négatifs d'un client. De son côté, le gouvernement a chargé un médiateur de négocier avant le 31 janvier 2017.  

Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ils ont toujours rien compris "exploités" d'Hubert ? :voyons:

Ben oui les gars vous ne pouvez pas gagner votre vie avec le Hubert en question donc si vous voulez rester dans ce métier changez d'employeur :oui:

faites "Tako" par exemple, oui Taxi c'est un métier :wink: ou travaillez pour LeCab par exemple :oui: mais Uber ou Hubert c'est faire de la casse sociale donc ne venez pas vous plaindre car vous avez décidé vous mêmes de vous lancer dans quelque chose qui ne rapporte pas d'argent et fait un manque à gagner pour les gens qui travaillent eux dans le métier que vous voulez faire, vous avez voulu faire mettre une carotte aux autres (genre taxi et autres VTC LeCab) et à l'état mais en fait le fameux Hubert en avait une plus grosse pour vous :bah: donc enjoy now :mad:

Par

En réponse à zemik

ils ont toujours rien compris "exploités" d'Hubert ? :voyons:

Ben oui les gars vous ne pouvez pas gagner votre vie avec le Hubert en question donc si vous voulez rester dans ce métier changez d'employeur :oui:

faites "Tako" par exemple, oui Taxi c'est un métier :wink: ou travaillez pour LeCab par exemple :oui: mais Uber ou Hubert c'est faire de la casse sociale donc ne venez pas vous plaindre car vous avez décidé vous mêmes de vous lancer dans quelque chose qui ne rapporte pas d'argent et fait un manque à gagner pour les gens qui travaillent eux dans le métier que vous voulez faire, vous avez voulu faire mettre une carotte aux autres (genre taxi et autres VTC LeCab) et à l'état mais en fait le fameux Hubert en avait une plus grosse pour vous :bah: donc enjoy now :mad:

"Nul ne peut se prévaloir de sa propre incurie" !

Les "Uber" ont oublié ce principe de base.

Qu'ils ne viennent pas se plaindre aujourd'hui, qu'ils aillent se plaindre à leur (très) cher Über.

L'Etat et les usagers de Roissy n'y sont pour rien et franchement, j'en ai désormais rien à f....

On manque de boulangers, de plombiers etc.

Par

ils n'ont qu'à boycotter uber...

filer leur carte de visite aux clients!!!ainsi courcircuiter le racket d'uber de 25%...

sinon jouer aussi la concurence privilégier ceux qui leur pique que 15%!!!

pour info dans 5 ans plus de chauffeur uber!!!

ils testent la voiture volvo autonaume uber dans le névada!!!

alors si vous voulez retarder l'échéance arretter de les angraisser!!!

c'est valable aussi pour les clients...

boycotter uber....

c'est sauver nos emplois....

Par

Les chauffeurs VTC de chez Huber prennent des vacances ?

Moi qui pensais qu'ils n'en n'avaient pas les moyens vu leurs conditions de travail !

On nous racontent pas un peu des conneries sur la paupérisation de cette corporation ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire