Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sondage - Votre prochaine voiture sera-t-elle un SUV ?

Dans Economie / Politique / Marché

, mis à jour

Ils sont partout et prennent de plus en plus de place dans les concessions. Une avalanche de nouveautés est prévue pour les semaines, mois et années à venir. Si ce n'est pas déjà fait, allez-vous vous laisser tenter lors de votre prochain achat ?

Sondage - Votre prochaine voiture sera-t-elle un SUV ?

Des ventes qui ne cessent de grimper

L'année dernière, les baroudeurs ont représenté en France 28 % des immatriculations. Leur part de marché ne cesse de progresser : elle était de 26 % en 2015 et 23 % en 2014 ! Et cela n'est pas près de s'arrêter, car elle a atteint en janvier 2017 la barre des 30 %. Bientôt, un véhicule particulier sur trois immatriculé dans l'Hexagone sera un SUV ou crossover.

Le mois dernier, pas moins de cinq SUV étaient présents dans la liste des 15 meilleures ventes : Peugeot 2008 et 3008, Renault Captur, Dacia Duster et Volkswagen Tiguan. Voilà qui reflète bien l'évolution du marché, aussi bien de manière globale que du côté des 4x4 : elle semble loin l'époque où on les voyait comme des franchisseurs pollueurs. Aujourd'hui, les ventes de SUV sont tirées vers le haut par des modèles citadins ou compacts qui donnent la priorité au look. D'ailleurs, le roi des ventes en France et en Europe sur le segment B, le Captur, fait l'impasse sur la transmission intégrale.

La naissance d'un marché parallèle

Des baroudeurs, il y en a désormais de toutes les tailles. C'est simple, sauf chez les petites citadines, pour tous les segments il existe maintenant une sous-catégorie de SUV ! On assiste à la naissance d'un second marché avec un dédoublement de l'offre. Difficile de ne pas trouver son bonheur. Exemple avec Mercedes, dont les GLA, GLC, GLE et GLS sont les équivalents 4x4 des Classe A, C, E et S !

Et les marques n'hésitent pas à dériver leurs modèles comme elles le font avec des berlines. Ainsi, toujours avec la firme à l'étoile, les GLC et GLE sont proposés en coupé ! Vous aimez rouler cheveux dans le vent ? Land Rover ose l'Evoque Cabriolet. De plus, les 4x4 savent aussi bien se faire sportifs qu'écolos, avec notamment une vague de modèles électriques annoncés (Jaguar I-Pace, Audi e-tron…).

Mais quels sont leurs avantages ?

Les SUV aimantent-ils les clients dans les concessions pour une raison particulière autre qu'un effet de mode ? Pas simple de répondre « oui » de manière catégorique. Car l'aspect tendance explique une grande partie de leur succès. Leur réussite est surtout due à une image plus jeune et plus moderne que les monospaces et berlines. Les SUV permettent aux nouvelles générations d'acheteurs de ne pas rouler avec la même voiture que leurs parents. Évidemment, des qualités concrètes peuvent être mises en avant : position de conduite surélevée, carrosserie mieux protégée… Mais les 4x4 sont bien souvent moins habitables et astucieux que les monospaces qu'ils remplacent.

La demande crée l'offre ou l'offre crée la demande ?

Les chiffres de ventes semblent justifier l'invasion de SUV dans les gammes des constructeurs. Les automobilistes en raffolent, les marques en profitent. Mais est-on en train d'atteindre un stade où la logique s'inverse ? Les clients vont-ils bientôt être obligés de prendre un tout-terrain contraints et forcés ? On pense notamment à ceux qui recherchent une voiture familiale, volumineuse et fonctionnelle, comme un grand break ou un monospace. Ces carrosseries sont de plus en plus menacées par l'invasion des baroudeurs, bien souvent moins pratiques. Chez Seat par exemple, l'Ibiza ST et l'Alhambra seront classés sans suite pour laisser la place à des SUV.

Et après ?

Le SUV semble promis à un bel avenir vu la quantité de nouveautés annoncées. Des marques généralistes, comme Alfa Romeo, Citroën et Seat, vont mettre les bouchées doubles pour rattraper leur retard. D'autres firmes vont oser s'y lancer, et pas des moindres, à l'instar de Lamborghini et Rolls Royce.

Mais certains commencent à songer à l'avenir. Il y a quelques jours, le patron du marketing de Honda Europe déclarait à nos confrères d'Autocar que le déclin était proche : « vous pouvez toujours appeler n'importe quel véhicule un "SUV" et il se vendra. Mais bientôt le marché du SUV sera surchargé : regardez ce qui est arrivé aux monospaces ».

Une overdose est à prévoir. Elle pourrait donner l'envie aux clients de se détourner des SUV pour marquer leur différence et ne pas avoir la même auto que leurs voisins. Nous vous en parlions d'ailleurs lors d'un Top 5 des avantages inattendus de la mode des crossovers : de nos jours, pour sortir du lot, il faut rouler en berline ! Les familiales conventionnelles pourraient d'ailleurs bien prendre leur revanche dans quelques années.

Votre prochaine voiture sera-t-elle un SUV ?

Plus de 900 votes ont été enregistrés. On ne peut évidemment pas en tirer de conclusion précise sur l'avenir du marché français car ce sondage ne suit pas des critères de représentativité de la population, mais il confirme une tendance : les SUV ont encore un bel avenir. 41 % des répondants (sur un site d'actualité automobile en plus) comptent en prendre un. Pour 21 %, il remplacera un véhicule qui actuellement n'est pas un baroudeur. Pourtant, dans vos commentaires, vous êtes une large majorité à ne pas en vouloir, en raison principalement d'un agrément de conduite moindre (les 4x4 sont plus lourds, patauds…). Franck-L résume bien la situation "à peu près tout le monde ici est vraiment contre et pourtant j'en vois de plus en plus".

On peut cependant dire que les SUV ne vont pas tout rafler sur leur passage car 55 % d'entre vous n'en ont pas pour l'instant et n'en veulent pas. De quoi rassurer les carrosseries traditionnelles !

Vous pouvez encore voter et réagir !

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

4X4 - SUV - Crossover
Commentaires (68)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Aucun intérêt en ville. Après en dehors, à voir... mais évidemment avec une bonne marque, pas une des hideuses Rino qui font mammouth

Par

Si j'habitais en campagne profonde avec des routes défoncées ou en montagne ça serait envisageable, sinon, aucun intérêt. Certes c'est plus beau que les immondes monospaces, mais ça n'a que des inconvénients dans presque toutes les circonstances au quotidien.

Par

"Les SUV permettent aux nouvelles générations d'acheteurs de ne pas rouler avec la même voiture que leurs parents."

:biggrin: :biggrin: :biggrin:

Non mais franchement, si tes parents avaient une R11/305 et que tu as une Mégane 3 ou une 308, ce n'est pas la même voiture non plus !

Et la plupart des acheteurs de SUV sont souvent ceux qui ont commencé en R5, Golf 1 ou 205 il y a 30 ans...

Pour ma part je trouve que c'est l'overdose avec les SUV, des véhicules incohérents qui sont à contre-courant de la fatwa anti-CO² et des carburants ultra-chers, un paradoxe que je n'explique pas...

Par

Bon pour les vieux : pour mieux s''introduire et s'extraire de l'habitacle ...

Car pour le reste ... ?

Par

J’eus, je n'aurais plus :lol:

Un Mokka pendant 10 mois, juste après avoir roulé en cabriolet, quel regret :pfff:

Par

Peut être mais je préfère un break beaucoup plus élégant et agréable à conduire et avec un vrai coffre!

Par

Non, plus de SUV

Par

J'ai voté non. Je n'ai pas de SUV et e n'ai pas l'intention d'en acheter un. Ce n'est pas que ça me poserait de problème, on en fait d'excellents, c'est juste que je préfère d'autres types de carrosserie.

Par

C'est lourd, c'est imposant, ça a l'aérodynamisme d'un mammouth et du coup ça consomme plus. Et le pire dans tout cela c'est que la mode des suv "coupés" les rends gros sans pour autant avoir une bonne habitabilité. Bref une personne censée ne choisirai pas un tel véhicule pour la ville. Sauf que des personnes censées il n'y en a pas beaucoup. Un peu comme avec les citadines diesel quoi...

Bref, mon prochain véhicule sera une berline compacte voir une berline tout court si la famille s'agrandit.

Par

Sûrement un Stelvio Alfa Romeo en fin d'année

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire