Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Sous-combinaison Six2 STX Light: l'essai

Dans Moto / Equipement

Déjà au catalogue l'année dernière la sous-combinaison STX Light est faite pour rouler sur piste en saison chaude... ça tombe bien il fait plus de 40°C à l'ombre... et à Busca... il n'y a pas beaucoup d'ombre! Essai.

Sous-combinaison Six2 STX Light: l'essai

Se différenciant principalement de sa cousine STX Hight Neck par son col et son grammage 36% plus léger (d'après le fabricant italien), la sous-combinaison aujourd’hui en test est clairement faite pour l'été.

Sur l'étiquette la chimie des matières varie, même si les ingrédients sont identiques: Polypropylen en plus petite quantité remplacé par plus de Polyamide, plus d'élasthanne et plus de fibre de carbone thermorégulatrice et limitant l'électricité statique...

LIGHT

136 grammes vérifiés (en taille XL) contre 210 au crédit de sa cousine au col haut (retrouvez ici l'essai complet de la Six2 STX High Neck) l'équipement typé été répond parfaitement au cahier des charges.

Cette fois pas de zip monté en biais allant du col à la cuisse mais deux éléments plus petits au niveau des clavicules moins pratiques au demeurant tant lors de l'enfilage que lorsqu'on l'enlève mais tout aussi confortables en dynamique. Bonne nouvelle l'extraction se fera toujours aussi simplement, ne collant que très peu à la peau. Le troisième zip pour la pause pipi est toujours au programme. Parfait.

 

CONFORT HAUTE COUTURE... SANS COUTURE

Pour un maximum de confort Six2 fait le choix d'une conception avec le minimum d'assemblage et une nouvelle fois ça fonctionne même si des coutures plates aux emmanchures auraient encore amélioré l'ensemble.

Le col très ouvert sera de bon augure pour l'été au même titre que le grammage final réduit. Clairement lorsque l'on passe d'une sous-combinaison à l'autre on ressent une réelle différence thermique avec un sentiment de meilleure gestion de la transpiration et une très bonne ventilation. On valide plutôt deux fois qu'une d'autant plus que le contact avec la peau se montre doux et agréable. Dernier point positif la facilité de la combarde à se mettre sur cette sous-combinaison... comme la version High Neck me direz-vous...

Sous-combinaison Six2 STX Light: l'essai

Que lui reprocher en somme? Pas grand chose outre la remontée des mollets façon scoubidou au cours des différents roulages. Notons que le fabricant propose à son catalogue une version identique avec élastiques de maintien. On vous le conseille vivement...

 

BILAN

Facile d'entretien (lavage en machine à froid), ne présentant aucun signe de faiblesse après 4 lavages cette version été est une réussite. Même si l'on aurait aimé des zips d'ouverture descendant plus bas pour faciliter l'enfilage cette Six2 STX light répondra sans difficulté aux impératifs thermiques et ce dans un maximum de confort. Restent les jambes qui remontent au cours des sessions de roulage...

Sous-combinaison Six2 STX Light: l'essai

 

 

 

 

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire