Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Stationnement à Paris : les gros mensonges d'Anne Hidalgo !

Dans Pratique / Budget

Stationnement à Paris : les gros mensonges d'Anne Hidalgo !

Selon la maire de Paris, les conducteurs ne seraient que 9 % à payer leur stationnement dans la Capitale. Une fraude généralisée qui justifierait de confier au 1er janvier 2018, date de l'entrée en vigueur de la réforme du stationnement payant, le contrôle des places en surface à une boîte privée. Et avec le PV qui pourrait passer dans le même temps de 17 à 44 euros, avoir l'assurance de pouvoir faire rentrer bien plus de cash ! Certes, la pilule paraissait un peu grosse à avaler. L'association 40 millions d'automobilistes a donc décidé d'aller vérifier ce qu'il en était. Selon ses investigations, à Paris, il y aurait au contraire une minorité de fraudeurs, avec un stationnement respecté à près de… 60 % !

On s'en doutait, ça se confirme : les chiffres avancés par la maire de Paris pour justifier sa décision de privatiser dans un an le contrôle du stationnement payant à Paris ne tiennent pas la route. À en croire en effet Anne Hidalgo, dans un entretien donné au Journal du Dimanche le 22 octobre dernier, ceux "qui paient le stationnement rotatif de surface ne sont que… 9 % ! Autrement dit, 91 % ne mettent pas d'argent dans le parcmètre. C'est de la fraude et c'est scandaleux !".

La Ville estime son manque à gagner à "300 millions d'euros" chaque année, et du coup, surtout, doit faire en sorte de mettre fin à de tels comportements. Sa solution : confier entièrement la gestion de ce stationnement payant en surface à une entreprise privée, qui à n'en pas douter saura faire preuve d'une plus belle efficacité que les agents municipaux à l'œuvre aujourd'hui.

En partant de ce constat accablant, l'association 40 millions d'automobilistes a donc décidé de mener sa propre enquête pour en avoir le cœur net. Et, sans grande surprise, ses résultats, révélés dans l'hebdomadaire Marianne ce vendredi, sont très différents de ceux annoncés par la maire de Paris. Selon le constat d'huissier réalisé par l'association, "sur un échantillon de 86 places situées dans le XVe et le VIIIe arrondissement", le taux de véhicules en règle avoisine plutôt les… 60 % ! On est loin des seuls 9 % brandis par Anne Hidalgo !

Mais d'où sortaient donc ses chiffres ? "Il ne s’agit pas d’une constatation du nombre réel d’usagers qui s’acquittent du paiement de leur stationnement, mais d’une estimation du manque à gagner pour la Municipalité en fonction de la rentabilité maximum du stationnement payant, partant de l’hypothèse que toutes les places sont occupées et que chaque automobiliste paie le tarif maximum pour son stationnement", croit savoir Daniel Quéro, le président de 40 millions… Et qu'a à répondre Anne Hidalgo ? Pour l'heure, son service de presse reste injoignable.

Cette bataille de chiffres entraînera-t-elle alors un nouveau tournant dans la mise en place de cette grosse réforme du stationnement à venir, et dont on entend si peu parler pour l'instant ? Elle concerne pourtant quelque 800 villes en France, et pas seulement Paris.

Après plusieurs reports, cette réforme qui mettra fin au PV à 17 euros est prévue pour le 1er janvier 2018. Rares sont les villes à se déclarer prêtes aujourd'hui. Rares sont même celles qui savent exactement où elles comptent aller. Chacune pourra confier le contrôle de son stationnement en voirie (comme à Paris) à des boîtes privées, ce qui n'est pas possible aujourd'hui. Chacune pourra aussi fixer le montant de son futur forfait de post-stationnement (FPS), une redevance qui remplacera le PV à 17 euros d'aujourd'hui.

À Paris, on parle d'un FPS à 44 euros, et donc d'un FPS majoré (celui que l'on ne paie pas dans les temps) à près de 100 euros ! Ailleurs, en province, on n'ose généralement pas trop s'avancer non plus. Mais à coup sûr, c'est un bouleversement qui est en train de se préparer.

Poursuivez votre lecture :

Vidéos populaires

Commentaires (27)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En même temps priver le patrimoine automobile au profit des 4x4 mazouteux des riches fallait pas s'attendre à beaucoup d'honnêteté de cette femme.

Par

Ça fait déjà au moins 30-40 ans que Paris est une zone hostile pour la voiture. Sauf nécessité impérieuse, il n'y a aucune raison de passer a l'intérieur du périphérique. J'arrive même a reculer cette limite a la A86. Même pour les spectacles, je me mets a préférer Orléans.

Donc toute évolution réglementaire me laisse indifférent.

.

Par

Elle a déjà dit une fois la vérité?

Par

échantillon de 86 places dans le 15ème ... pas sur que la désinformation vienne de la mairie de Paris

Par

Il y a de la mauvaise foi de tous les côtés probablement !

L'échantillon de 40 milions d'automobilistes est une foutaise incroyable !

86 places déjà, c'est très peu, il aurait fallu faire une enquête sur 500 à 1000 places dans la capitale pour commencer à être crédible...

Ensuite 86 places dans le XVè et le XIIIè arrondissement...

Le XVè est un arrondissement aisé et très résidentiel.

Le VIIIè est un des trois arrondissements les plus riches de la capitale, et en plus l'arrondissement le plus "diplomatique" et celui des grands palaces (George V, Bristol...)

C'est déjà limite inquiétant de n'être qu'à 60% de respect dans ces quartiers !

Par

J'avais oublié à quel point l'arrière de c'te Golf pouvait être laid... Pas convaincu par cet échantillon, surtout connaissant la faune parisienne.

Par

on fait le même test dans les arrondissements du nord et de l'est qu'on rigole un peu ?

Et puis il faut être honnête, 17 € pour un PV c'est ridicule comparé au faible risque de se faire prendre ...

On doit payer 45 € pour 6 kmh au dessus de la vitesse limite par inattention mais que 17 pour avoir sciemment fraudé ?

Par

Merci pour cet article riche en enseignements: le choix des arrondissement pour 40 millions d'automobilistes (pourquoi ceux là?), les sources d'information d'Anne Hidalgo et sa conclusion (on imagine bien les discussions des conseillers, qu'est ce qu'on prend comme chiffre?)

40% de gens qui ne payent pas dans le 15ième et le 8ième? ça serait intéressant de voir qui c'est... (résidants?)

Effectivement c'est peut-être bien une affaire de gros sous tout ça...

Par

Sous de abords faussement citoyens, 40 millions d'automobilistes se présente systématiquement en "justicier" pour permettre à une frange de voyous (en tant qu'automobiliste et même si je ne suis pas à l'abri d'une faute, je ne veux surtout pas être mis das le même sac) de mettre sciemment en danger autrui sans sanctions, Ainsi, cette association est contraire aux intérêts collectifs car elles tentent à grands renfort de marketing de faire croire à certaines personnes au mieux crédules et au pire sans gênes, que pénaliser des infractions mettant en jeux la vie d'autrui (excès de vitesse, stationnement sur les trottoirs, pistes cyclables, passages piétons...) est "injuste".

Par

:lol: "Même pour les spectacles, je me mets a préférer Orléans" Ah ben oui, si Orléans est ta référence en terme de spectacle, respect! Le pire, c'est que tu es sérieux en disant cela

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter
ou S'inscrire