Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike – 2013 : Ducati est riche en bonnes intentions

Dans Moto / Sport

Superbike – 2013 : Ducati est riche en bonnes intentions

Lorsque Genesio Bevilacqua a annoncé sans le moindre préliminaire qu'il arrêtait son aventure avec Ducati, ce n'est rien de dire que les tifosi du blason de Borgo Panigale ont été pour le moins saisi d'effroi. Alors quoi, alors que la concurrence commence à oeuvrer sur la saison 2013, leur marque se retrouvait sans allié ? Et ce au moment même où la mobilisation générale s'impose pour faire grandir une toute nouvelle 1199 Panigale qui se confirme comme bien différente de ses aînées ? Qui pour cette tâche sinon Althea qui est monté sur le toit du monde en 2011 et qui a ramené 22 victoires ces deux dernières saison avec Carlos Checa ?


Ernesto Marinelli, l'homme de Bologne s'est dépêché de jouer les pompiers de service en confirmant que la 1199 Panigale poursuivait sa croissance avec Carlos Checa comme dompteur. Oui mais après . Red Devils Roma ? Impensable. Liberty ? Incroyable ! Pata ? Improbable. Et pourquoi pas un autre A comme Alstare tant qu'on y est ! Eh figurez-vous qu'en Italie, on a dit chiche !


Voilà Francis Batta sorti de sa retraite et de nouveau sur le devant de la scène. L'Espagnol, deux motos, dont une pour un Sylvain Guintoli connu et apprécié du Belge du temps du fin de règne avec la Suzuki, c'est la combinaison qui prend forme. Virtuellement. Car si Genesio Bevilacqua a jeté l'éponge, c'est qu'il a décidé d'arrêter de jouer les bailleurs de fond. Ce qui sous-entend que Ducati va devoir réfléchir sur son budget. Un thème sur lequel le patron d'Alstare est passé expert pour régler au strict minium les factures. Qui seront doublées avec un duo, si talentueux soit-il. Et puis qui dans les box ? Ducati y placera ses hommes tandis que Alstare aura à cœur la préservation du sentiment de rester chez lui.


Bref, rien n'est encore gravé dans le marbre. Sauf cette volonté têtue de Ducati de mettre sur la grille de départ sa dernière née avec son champion du monde 2011. Un bonne intention qu'il va falloir chiffrer. Et le développement d'une machine, qui plus est aussi spécifique que le dernier missile italien, ce n'est pas rien à assumer. En attendant, le team Althea, de son côté, a aussi assuré qu'il serait de la partie. Avec son pilote Davide Giugliano, une Kawasaki ou une Aprilia, voire autre chose qui ferait sensation. A suivre donc, tandis qu'à la fin de ce mois de novembre, de nouveaux tests d'intersaison de la discipline auront lieu à Aragon.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire