Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - AMA: Graves problèmes physiques pour John Hopkins

Dans Moto / Sport

Superbike - AMA: Graves problèmes physiques pour John Hopkins

En traversant l'Atlantique et en retrouvant l'écurie et le championnat de ses débuts, John Hopkins pensait bien avoir vaincu le signe indien et repartir enfin du bon pied afin de relancer une carrière au point mort depuis le retrait de Kawasaki du Moto GP. Las ! les premières courses américaines n'ont guère été concluantes pour notre « Hopper » qui s'est découvert un mal profond à son poignet droit qui le handicape carrément pour faire correctement son métier.


Selon les propos traduits par un Philippe Debarle toujours sur le qui vive pour la maison sport-bikes, c'est un complexe problème de cicatrisation interne qui touche le scintillant John, au point qu'il lui faudra repasser par la chirurgie pour espérer s'en sortir : « Cela fait des années que j'ai des ennuis avec ma main droite. J'ai essayé de la faire réparer en fin de saison dernière, mais sans vraiment de résultat probant. J'ai consulté plusieurs spécialistes qui m'ont dit qu'il y avait un espoir de sauver les os, malgré une arthrite très abondante. Mais le gros problème est l'excès de chair de cicatrisation. »


Superbike - AMA: Graves problèmes physiques pour John Hopkins


« Le week-end dernier à Fontana, les os bougeaient beaucoup à l'intérieur de la main, mais l'excès de chair de cicatrisation entravait leur mouvement. Je devais faire rouler la paume de ma main pour ouvrir les gaz à fond dans la ligne droite. Ma moto marchait très bien, mais j'étais handicapé physiquement


On rappellera qu'en 2009, Hopkins a fait une saison anonyme en mondial Superbike ponctué par des blessures et qu'après avoir été mis au chômage technique pour cause de fermeture de l'écurie Stiggy, il était pressenti pour piloter une Moto GP FB Corse qui n'a pas été jugé bonne pour le service par la Dorna. Entre mauvais plan, blessure et écueil physique, la vie de « Hopper » n'est pas un long fleuve tranquille. Sans doute doit-il regretter le temps où il servait le blason Suzuki en Grand Prix.


Mots clés :

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Vous avez rien d'autre pour illustrer l'article qu'une photo datant au bas mot de 2007? Vous êtes vraiment des nazes c'est impressionant

Par Anonyme

Une tuile de plus pour John. Faudrait qu'il s'en remette vite et claquer enfin des résultats pour revenir devant !

Par Anonyme

quel dommage pour lui comme pour randy ...de s'etre perdu dans cette équipe moto gp kawasaki......2 carrières brisées d'une manière ou d'une autre...! 

Par Anonyme

HONTE a toi andré lecondé,de mettre une telle photo pour parler des graves problemes physiques d'hopkins,si tu veux faire du people et du sensationnel je suis sur qu'ils recrutent chez closer ou autre,pas de figure sans deconner,ça montre bien que les articles sont a la hauteur des commentaires et de ceux qui les rédigent.:nanana:

Par Anonyme

t'inquiétes pas "jeangiskhann" randy il se serait meme perdu chez yam quand à hopkins c'est une bréle qui n'a jamais rien branlé à part tomber et se blesser assez réguliérement.

Par Anonyme

14h11 ferme ta grande gueule, moi j'aime bien Hopkins c'est un super pilote et en plus bien sympa, pas comme toi le roi des glands:fresh:

Par Anonyme

Sympa ou pas,que tu l'aimes ou pas,je m'en tamponne c'est une bréle point.

Par Anonyme

encore un gros tocard d'amerloc

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire