Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Aprilia: En mai Noale fera ce qu'il lui plait

Dans Moto / Sport

Superbike - Aprilia: En mai Noale fera ce qu'il lui plait

L'évolution de la RSV4 Factory 2 avait fait beaucoup jaser dans le milieu du Superbike qui, s'il n'a pas franchi le Rubicon de la contestation, s'est officieusement ému du système d'entraînement de la distribution par pignons en lieu et place de celui par chaîne. A Portimao, le Commission Technique des Flammini devait statuer sur cette affaire mais Aprilia a été sympa en n'alignant pas cette technique durant l'épreuve. Si bien que le temps de la réflexion a pu encore courir, pendant que les Italiens enregistraient par ailleurs un retentissant doublé portugais avec Max Biaggi. Comme quoi, il n'y a pas péril en la demeure !


Ceci dit, il a bien fallu trancher et les pontes du mondial se sont fendus d'une décision qui relève plus de l'apaisement politique que de la réponse de fond. Non, Aprilia n'aura pas encore droit à ses pignons, mais en mai, la marque pourra faire ce qu'il lui plait puisque la chaîne ne sera plus imposée à partir du meeting de Miller Park aux Etats-Unis. Qui marquera, aussi, le basculement dans la seconde partie de la saison.


Gigi Dall'Igna, responsable technique de Noale, en a pris acte, tout en assurant que ce système n'avait rien à voir avec les performances. Qu'on se le dise, il a seulement été pensé pour faire des économies : « Cela permettra d'augmenter la durée de vie du moteur. En ce moment, nous changeons une culasse après 900 kms d'utilisation. Avec ce système, nous espérons doubler cette distance. »


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

C a va dans le bon sens pour la réduction des couts.

Par Anonyme

C'est n'impirte quoi !  La Superbike qui va courir à partir de mai n'aura pas le même système de distrib' que la moto de série ! En autorisant des protos, le Superbike se tire une balle dans le pied face au MotoGP, qui lui veut, à l'inverse, autoriser les moteurs dérivés de la série... Je propose à Ducati d'homologuer la Desmosedici RR en Superbike, et l'affaire sera vite pliée :-)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire