Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Assen: Corser a couru avec une fracture à la main gauche

Dans Moto / Sport

Superbike - Assen: Corser a couru avec une fracture à la main gauche

Il était lourdement tombé lors des tests de Monza, circuit qui sera le théâtre du prochain rendez-vous du mondial Superbike. Dans un premier temps, le bilan médical de sa cabriole s'était montré rassurant, mais au fur et à mesure des jours, Troy Corser s'est rendu compte que quelque chose n'allait pas à sa main gauche. Retour à la radio et après des examens minutieux, il a été découvert une fracture à un os.


Malgré cet handicap douloureux, le pilote de la S 1000RR a honoré sa place à Assen. Et dans cet état, après une quinzième place arrachée sur la grille de départ, il a hissé sa BMW par deux fois au dixième rang. Tout ça sans injection anti-douleur. Au courage. Le vétéran australien est rude et il force l'admiration:


Superbike - Assen: Corser a couru avec une fracture à la main gauche


« je n'ai pas opté pour des injections car si elles soulagent effectivement, elles amenuisent aussi les sensations et c'est la dernière chose que je veux lorsqu'il faut prendre des trajectoires à haute vitesse » explique le dernier Troy du paddock.


« J'ai juste pris quelques pilules aux effets légers. Je savais que dans un tel état, j'allais souffrir lors de la deuxième course. Dans ce cas, il faut juste ignorer la douleur et rouler. » Un plan néanmoins pas si simple à suivre pour le commun des mortels.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire