Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Assen: Les Superstocks vont ouvrir leurs hostilités

Dans Moto / Sport

Superbike - Assen: Les Superstocks vont ouvrir leurs hostilités

Vingt quatre pilotes et douze nationalités d'un côté, cinq de plus pour autant de drapeaux représentés de l'autre, les saisons Superstock 600 et Superstock 1 000 vont s'ouvrir ce week-end du côté d'Assen. Le mondial ne sera donc plus seulement composé du Superbike et du Supersport à partir de l'étape batave de son calendrier, puisqu'il sera aussi agrémenté de ces catégories qui ont souvent réussi à nos jeunes Français par le passé.


En 600, Maxime Berger, Loris Baz et plus récemment Jeremy Guarnoni y ont en effet remporté la palme et cette année, dix neuf équipes, un Américain de même que quatre constructeurs, dont un européen avec Triumph qui défiera Yamaha, Honda et Kawasaki, tenteront d'enlever le morceau. Au passage, il y aura un Français qui avancera masqué sous la bannière luxembourgeoise, du nom de Christophe Ponsson, qui se lancera dans sa toute première campagne en vitesse moto avec un certain Adrien Morillas comme mentor.


Chez les 1 000cc, on relève un plateau essentiellement composé de Kawasaki. Il y aura en effet pas moins de huit Ninja dernier cri sur la grille de départ alors que l'on aurait pu penser que la domination d'Ayrton Badovini sur la BMW S 1000RR l'an dernier aurait converti le plateau à la teutonne. Aux côtés de ces deux blasons, Ducati, Honda et Yamaha seront du festin. La course à la récompense suprême s'annonce ouverte puisque le champion en titre et son dauphin ont quitté les lieux pour rejoindre le Superbike.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire