Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Australie: Aprilia agace déjà Ducati

Dans Moto / Sport

Superbike - Australie: Aprilia agace déjà Ducati

A une époque où les temps difficiles appellent à la réduction des coûts, l'acharnement que déploie Aprilia à faire tourner sa nouvelle RSV4 fait soudain débat dans le Landerneau d'un mondial Superbike qui commence à se ressentir des effets de la crise ambiante. Le tout sur fond de rivalité entre marques italiennes puisque c'est de Davide Tardozzi qu'est partie la critique, soit l'homme de Borgo Panigale dans le milieu des Flammini.


Il faut dire que les partisans de Noale ont décidé de mettre les petits plats dans les grands en commençant à tourner à Phillip Island dès aujourd'hui, alors que les premiers tests commencent demain et que le gros de la troupe des usines n'arrivera que le 21 février. Si bien que Biaggi et Nakano risquent de profiter de cinq jours de tests avant le lancement officiel des hostilités le 1er mars, soit plus du double que leurs adversaires. De fait, il est très sérieusement envisagé par les servants de la 1098F09 d'empêcher les RSV4 de tourner les prochains jours.


Superbike - Australie: Aprilia agace déjà Ducati


Ducati prenant son compatriote très au sérieux dans cette compétition a donc décidé de pointer du doigt la démarche tandis que la marque assure vouloir réfléchir sur des solutions pour baisser les budgets. La réduction des essais en fait bien sûr partie. Et ce même si cette option ne peut que fatalement pénaliser un tout nouveau modèle engagé qui a quand même tourné à une seconde de la pole de Bayliss après 91 tours consommés pour Biaggi et 77 pour Nakano.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire