Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Brno: Loris Baz est grand et plus seulement par la taille

Dans Moto / Sport

Superbike - Brno: Loris Baz est grand et plus seulement par la taille

La première manche du meeting de Superbike à Brno sera sans doute à marquer d'une pierre blanche dans la carrière prometteuse de Loris Baz. Car c'est à l'issue de cette course, disputée par des conditions changeantes et difficiles, que l'espoir tricolore s'est montré grand, et pas seulement par sa taille que dépasse le mètre quatre vingt dix.


Parti de la quinzième place sur la grille de départ, il s'est joué des pièges de la piste tchèque pour pointer cinquième dès l'issue du premier tour, une position qu'il a ensuite tenu tout au long du déroulé des événements. Luttant avec les ténors, la première place en point de mire, le Français est entré dans la dimension des champions. Une prestation récompensée par une troisième place méritée que l'accrochage entre son équipier Sykes et Rea, qui a aussi retardé Checa, a garanti.


Au passage, ce résultat est aussi important pour Kawasaki qui attendait depuis 1998 de revoir ses deux pilotes officiels cohabiter sur un podium. Akira Yanagawa et Doug Chandler peuvent à présent être rangés au rayon des bons souvenirs. Enfin, même si la seconde manche s'est terminée avec une huitième position, soit ce qui était, jusque là, le meilleur résultat de Baz en mondial, alors qu'un top 5 était à portée, l'officiel d'Akashi depuis l'accident de Joan Lascorz ne gâchait pas son plaisir à l'heure des bilans :


« Je ne réalise pas encore que j'étais sur le podium de la première course » raconte le Français. « Je n'osais même pas rêver d'un podium lorsque j'ai débuté ma saison en Superbike il y a seulement quelques courses. Je me suis bien élancé, et j'ai essayé de rester avec les autres pilotes. J'ai vécu un rêve. Dans la seconde course, je suis bien parti, mais j'ai perdu du temps à dépasser certains pilotes. J'avais à nouveau de bonnes sensations avec la moto. C'est notre meilleur résultat sur le sec et nous ne terminons qu'à treize secondes de la tête. C'était très serré. »


« Nous avons vraiment bien travaillé chez Kawasaki. Toute l'équipe, avec tous les mécaniciens, nous n'avons jamais pris le mauvais chemin. A cause de ma grande taille, on a dû faire des changements sur la géométrie de la moto depuis que j'ai commencé, mais j'ai à présent vraiment l'impression que je la pilote depuis plus d'une saison. »


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire