Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike: Davide Tardozzi a-t-il fait perdre le titre à Ducati ?

Dans Moto / Sport

Superbike: Davide Tardozzi a-t-il fait perdre le titre à Ducati ?

L'échec dans la conquête du titre mondial face à un Ben Spies éclatant pour sa première saison en mondial Superbike ne passe pas en Italie du côté des amoureux de la marque de Borgo Panigale. Ceux-ci ont refait leurs comptes et ont tenu à rappeler à Davide Tardozzi qu'à force de refuser de donner des consignes à son compatriote Michel Fabrizio, on en est arrivé aux six points qui ont manqué à Noriyuki Haga pour ceindre la couronne suprême. Contraint de finir second à Imola puis à nouveau second à Portimao, le Japonais a ainsi perdu dix points. Ce qui n'a de cesse d'agacer les « ducatistes ».


Avec un peu plus de réalisme, Ducati aurait donc permis à son pilote d'assurer le championnat pour quatre points au lieu de le laisser échapper pour six. Une règle de calcul froide que Davide Tardozzi a lui-même tenu à battre en brèche, démontrant ainsi que l'attaque n'était pas anodine et qu'elle était prise très au sérieux:


« Nous avons tous conscience que la décision de ne pas arrêter Michel à Imola nous a sans doute coûter beaucoup. Mais étant donné comment les choses ont tourné ensuite, je ne suis pas convaincu que ce soit encore le bon moment pour analyser cette situation » annonce ainsi le ponte sur Desmoblog.


Superbike: Davide Tardozzi a-t-il fait perdre le titre à Ducati ?


« Dans la deuxième course de Portimao, Spies contrôlait parfaitement la situation et il avait le potentiel pour lutter pour le podium alors qu'il a géré une cinquième place suffisante pour l'attribution du titre. Il faut aussi se rappeler que Nori n'a pris la seconde place que dans le dernier tour. Michel ne pouvait pas savoir à ce moment là ce qui se passait derrière lui. » Mais avec une vraie course d'équipe sans doute aurait-il su. Face à un adversaire de la valeur d'un Ben Spies, Noriyuki aurait eu sans aucun doute bien besoin de toutes les forces vives de son équipe, quitte à faire une entorse à la sainte valeur sportive adulée par Ducati.


Par ailleurs, Tardozzi a aussi tenu à préciser que Fabrizio n'était pas un figurant au sein du box Xerox: « Je tiens à souligner que nous avons confirmé Michel pour 2010, qu'il a fait quinze podiums dont trois victoires au cours d'une saison qu'il termine troisième au général. Nous reviendrons l'année prochaine plus compétitifs que jamais. » Et plus solidaires ?


Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

moi je pense que sa n'aurait rien fais qu'il laisse la victoire a haga a imola et a portimao , spies pouvait largement gagné la derniere manche ...

Par Anonyme

plu ca va , plus ca va devenir comme la formule 1 le superbike, tardozzi a fait le bon choix car si tout le monde faisait ca, ca ne serai plus le meilleur qui serai titré. nimporte  quoi ces ducatistes

Par Anonyme

Oui il faut pas que ça devienne comme en motogp, favoriser un pilote qui fait l'épicer pour avoir un titre. En superbike on a un super chamion du monde et un vice champion du monde qui aurait aussi mérité le titre.   :bien:

Par Anonyme

ce ne sont pas les ducatistes qui sont comme cela forzavale...en motogp c'est comme ça !!! et encore heureux que le SB est épargné, mais pour combien de temps??? moi aussi je n'apprécie pas ce genre de calcul d'apothycaire ; l'erreur d'HAGA a été décisive dans l'attribution du titre à Ben Spies...Les 2 méritaient le titre mais BEN fait un super champion, ce qui compte c'est que ça s'est joué sportivement...il vaut mieux être 2ème sportivement que 1er grace à une quelconque magouille...

Par Anonyme

Je pense que le titre n'aurait pas échappé à Spies. au lieu de gérer en 2ème manche à portimao, il aurait pu gagner et l'affaire était aussi pliée. Il ne faut pas oublier que fabrizio a quand même involontairement aidé haga à brno en torpillant spies. alors l'un dans l'autre, tardozzi a fait preuve de sportivié

Par Anonyme

spie lui na pas souffert d'une concurence interne , s'est surtout la confiance de tardozzi envers  haga qui a fait defaut

Par Anonyme

SALUT jE DIS BRAVO a DUCATI l'esprit du sport c'est ça et pas ce qu'a fait ferrari avec scumi et Barichello un simulacre C'est aussi pour ça que j'aimme ducati le pettit qui se bat un compétitteur et pas un arrangeur. Yam en moto gp et ducati mème combat SPORT FORZA VOXAN:love:

Par Anonyme

Je suis tout à fait 'Ok' dans l'esprit, mais je reste critique quant au manque de soutien d'une telle usine pour son pilote de pointe le mieux placer (largement!) dans la course au titre face à un adversaire comme Spies -en fin de saison-. Voir Fabrizio faire mumuse devant Haga, à Imola et Portimao, et enlevait 10 pts (2x5) à Nori dans son duel avec Spies est assez consternant. Fabrizio n'était plus dans la course au titre et a signé une prolongation de 1 an pour tenter à nouveau sa chance en 2010. Mais là, fin 2009, Ducati aurait dû lui imposer un rôle d'équipier pour donner toutes les chances possibles à Haga. Mais, Fabrizio aura joué sa carte perso jusqu'au bout. Quel manque de pragmatisme. A quoi sert le rôle de Tardozzi? Le voir félicitait chaleureusement Fabrizio dans le 'parc fermé' devant Haga dépité est consternant. Nori a dû se sentir très seul. En effet, quel manque de solidarité! La réponse de Tardozzi montre un manque de soutien clair de l'usine pour le meilleur pilote qui se distingue et au passage, sa priorité pour le titre constructeur plutôt qu'au titre pilote. Ici, le titre ne se départageait pas entre Haga et Fabrizio sur la même machine, mais entre Haga et Spies! De plus, Fabrizio n'avait plus à craindre du binôme Biaggi-Rea pour sa 3ème place finale. Fût un temps, au HRC en GP, un tel manque de réalisme aurait coûter la place au Team-manager (direct en production chez Honda Jardin!). Je plaisante... Blague à part, il n'en reste pas moins que Syke n'a été d'aucune aide pour Spies et qu'on a un beau champion du monde SBK 2009. En 2010, face à la menace RSV4 au point et au retour de Toseland, sans oublier Fabrizio qui va se croire le nouveau Boss à Bologne et son expérience chez Ducati, Haga devra faire au moins aussi bien avec brio et régularité (sans crash).

Par Anonyme

Tout à fait d'accord avec toi 11:39, les magouilles y en ras le bol et Ducati s'en sort grandi malgré le titre perdu.

Par Anonyme

En tant que ducatiste, heureux possesseur d'une 998 S et d'une Desmosedici RR qui a déjà parcouru plus de 15.000 km, je préfère que le team ait laissé chaque pilote donner son maximum, sans consigne, quitte à perdre le titre pilote - le titre constructeur étant acquis - plutôt que de rentrer dans des calculs d'épiciers : laissons cela à la Formule 1 :evil:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire