Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Donington M.2: Jonathan Rea punit les BMW

Dans Moto / Sport

Superbike - Donington M.2: Jonathan Rea punit les BMW

Si, dans un récent twitte, Colin Edwards avait trouvé le couse d'Estoril de Moto GP un tantinet ennuyeuse tout en s'extasiant sur les Moto 2 et Moto 3, il faut espérer qu'il n'ait pas eu l'occasion de se brancher sur cette seconde manche de Superbike à Donington dont l'épique épilogue restera dans les annales des courses de la vitesse moto. Le déroulé en son entier, d'ailleurs, nous aura tenu en haleine, et ce, dès le départ, tandis qu'après une prestation de Monza décevante, la discipline nous a réservé en cette seconde partie d'après-midi dominical un spectacle de haute volée.


Les feux ne sont pas encore éteints que Fabrizio bouge déjà sur la grille, mais une fois ceux-ci disparus, c'est vers le premier virage qu'un autre rebondissement se déroule. Carlos Checa percute l'Aprilia d'Eugène Laverty avant de rebondir dans le peloton en réglant les sort de Smrz et de son équipier Giugliano contraint de tirer droit.


Puis ce sont cinq pilotes qui se détachent pour évoluer sur une autre planète. Tom Sykes devant, Melandri, Haslam, Biaggi et Rea derrière, tel est le groupe de furieux constitué qui n'auront de cesse de s'échanger leurs positions dans un mouchoir de poche. La mi-course passée, la Kawasaki a commencé par lâcher prise, une posture que l'homme de Honda ne connait pas dans son vocabulaire. Rea a bousculé, il s'est fait chahuter, mais il est à chaque fois revenu au contact alors que Melandri, motivé comme jamais, avait bien en tête la concrétisation d'un doublé qu'Haslam et Biaggi voulaient à tout prix lui refuser.


C'est dans cette ambiance électrique que le paquet s'est présenté dans l'ultime boucle. L'Italien a porté une attaque sur Haslam pour le priver d'un succès. Trop optimiste, il a élargi, mais la manoeuvre avait eu le don de faire ralentir le Britannique qui avait senti le coup. Une conjoncture que Rea a interprété comme une opportunité. Freinant comme un bucheron, il a poussé son compatriote qui s'est retrouvé à terre, tandis que sa BMW s'en allait mourir contre la S 1000RR de l'Italien. Un joli « strike » qui a saisi d'effroi les Bavarois et enthousiasmé les gars de Noale et d'Akashi au podium offert.


Sylvain Guintoli finit cinquième et Loris Baz huitième. Maxime Berger a abandonné. Au championnat, Max Biaggi, qui se voyait battu ce dimanche reprend de l'air vis à vis de Tom Sykes et constate le résultat blanc de Carlos Checa qui doit attendre avec impatience son jardin du Miller Park pour se refaire.


Classement:


1 Rea Jonathan Honda World Superbike Team Honda CBR1000RR 23 34'31.847


2 Biaggi Max Aprilia Racing Team Aprilia RSV4 Factory 23 34'32.355


3 Sykes Tom Kawasaki Racing Team Kawasaki ZX-10R 23 34'33.876


4 Camier Leon FIXI Crescent Suzuki Suzuki GSX-R1000 23 34'36.092


5 Guintoli Sylvain Team Effenbert Liberty Racing Ducati 1098R 23 34'38.442


6 Badovini Ayrton BMW Motorrad Italia GoldBet BMW S1000 RR 23 34'49.316


7 Davies Chaz ParkinGO MTC Racing Aprilia RSV4 Factory 23 34'49.635


8 Baz Loris Kawasaki Racing Team Kawasaki ZX-10R 23 34'52.940


9 Hickman Peter FIXI Crescent Suzuki Suzuki GSX-R1000 23 34'53.713


10 Aoyama Hiroshi Honda World Superbike Team Honda CBR1000RR 23 34'54.467


11 Canepa Niccolò Red Devils Roma Ducati 1098R 23 34'58.611


12 Zanetti Lorenzo PATA Racing Team Ducati 1098R 23 34'58.890


13 Fabrizio Michel BMW Motorrad Italia GoldBet BMW S1000 RR 23 35'00.237


14 Aitchison Mark Grillini Progea Superbike Team BMW S1000 RR 23 35'28.465


15 Haslam Leon BMW Motorrad Motorsport BMW S1000 RR 23 35'52.043


RT Melandri Marco BMW Motorrad Motorsport BMW S1000 RR 22 33'01.692


RT Mercado Leandro Team Pedercini Kawasaki ZX-10R 19 32'32.764


RT Mason Gary Team Pedercini Kawasaki ZX-10R 14 22'13.920


RT Berger Maxime Team Effenbert Liberty Racing Ducati 1098R 12 19'16.663


RT Giugliano Davide Althea Racing Ducati 1098R 11 21'55.720


RT Laverty Eugene Aprilia Racing Team Aprilia RSV4 Factory 10 15'05.980


RT Checa Carlos Althea Racing Ducati 1098R 0


RT Smrz Jakub Liberty Racing Team Effenbert Ducati 1098R 0


Meilleur tour: Biaggi Max 1'28.995


Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

 Quelle course! 35 mn de bagarre intense. Bravo le SBK.  Cela ne donne vraiment plus envie de suivre les ennnuyeuses courses de MGP. Les artistes ce sont eux en ce moment. ROSSI devrait rejoindre le WSBK pour nous régaler de belles agarres avec Biaggi, Skyes, Melandri, Haslam.....

Par Anonyme

  "Une conjoncture que Rea a interprété comme une opportunité" !!! Celle là fallait la trouver ! Moi je dirais plutôt une attaque suicide, ça passe ou ça casse ! Mais bon, comme ça Melandri a eut sa "punition", et pour Haslam tant pis, dommage colatéral....

Par Anonyme

Ca me rappelle des attaques a la Rossi ! comme celle sur le pauvre Gibernau

Par Anonyme

j'adore la motoGP mais faut reconnaitre que les courses SBK sont bien plus palpitantes. Ca bastonne a tout va et nombreux sont les pilotes à pouvoir gagner une manches! Respect aux pilotes Forza Biaggi

Par Anonyme

 Ceux qui trouvent que l'attaque de Rea est "suicidaire", je pense que qu'ils faut qu'ils arretent de regarder la moto ! 

Par Anonyme

19:12 à la différence c'est que c'est Gibernau qui touche Rossi,si si c'est trés visible de la vue en hélico.Rea qui élimine les deux bm d'un coup en touchant Haslam n'a pas été sanctionné ,tiens donc ? Je croyais que seul Rossi et les espagnols bénéficiaient de largesses.

Par Anonyme

Pour moi Rea aurait dû être sanctionné. Qu'il y ait touchette fait parti de la course, mais si celle ci prive d'un poduim certain,ou pire provoque une chute, alors c'est à sanctionner. Si pas de sanction alors on en verra d'autres des conjonctures imaginaires qui justifieront qu'on mette par terre celui qui est devant soi, sans être inquiété.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire