Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Ducati: Baylissimo !

Dans Moto / Sport

Superbike - Ducati: Baylissimo !

Troy Bayliss a donc choisi de prendre sa retraite sportive au soir du dernier rendez vous de la saison 2008 d'un mondial Superbike qu'il a dominé de la tête et des épaules en décrochant son troisième titre majeur pour Ducati. A l'orée de ses 40 ans, l'Australien réussit non seulement à tirer sa révérence au sommet de sa gloire et en pleine possession de ses moyens, mais aussi en faisant l'unanimité autour de lui. Sa simplicité, sa clairvoyance, sa droiture l'ont ainsi élevé au rang d'icône du paddock.


Et dire que Troy est d'abord venu sur notre Continent pour mieux vivre de la compétition afin de se payer une maison dans son pays natal. C'est sur le tard qu'il défie pourtant le chrono en s'engageant en 1995 dans le championnat australien de Supersport. Mais c'est aussi en 1997 qu'il se fait remarqué à Phillip Island où il est enrôlé pour une pige sur une Suzuki à la préparation moyenne. Elle lui suffira pourtant pour être un prétendant au podium final et si celui-ci est raté, il est néanmoins repéré par les Anglais qui le rapatrie pour leur championnat Superbike, qu'il enlève en 1999.


Superbike - Ducati: Baylissimo !


La période Suzuki prend fin avec le début du XXIème siècle qui le voit entrer dans le giron Ducati qui parie sur lui pour une campagne américaine. La blessure de Fogarty le propulsera en fait directement dans le mondial et Troy taille immédiatement patron en décrochant son premier titre en 2001.


En 2003, il part pour la catégorie reine des Grands Prix où il ne connaîtra pas la réussite si bien qu'il revient en Superbike en 2006 pour y glaner ses deux autres couronnes mondiales. Entre temps, il fait un Grand Prix à Valence, toujours en 2006, sur la Desmosedici et tanne tout le gratin du Moto GP sans coup férir.


Bayliss, ce sont 152 courses, 52 victoires, 94 podiums et 26 positions de pointe en mondial Superbike. Il l'a bien gagné sa maison australienne.


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

tout  simplement  le plus grand !! il va manquer au sbk en 2009 mais il a bien mérité un bonne retraite!!

Par Anonyme

de sacrés kangourou ces aussis ,merci pour avoir ecrit certaines des plus belles pages de ducatil 

Par Anonyme

Droiture, courage, honnêteté, persévérence, classe, reconnaissance, talent, panache, et j'en oublie surement.            Mille fois bravo et dix mille fois merci. Grand parmis les grands, seigneur de tous les instants. Devenir une légende de son vivant,  n'est pas donné à tout le monde.

Par Anonyme

Vrai quand regardant les deux manches, et vu le style du bonhomme, on peut se dire qu'il va nous manquer. Mais tirer sa révérence à 40 ans quand on est au sommet de son art, c'est sans doute la plus belle des sorties. Chapeau Mr Baylis pour votre carrière, pour le plaisir que vous nous avez apporté, et merci.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire