Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Superbike - Ducati: La course contre la montre a commencé

Dans Moto / Sport

Superbike - Ducati: La course contre la montre a commencé

Qu'on se le dise, cette saison de Superbike qui pointe à l'horizon marquera l'entrée de Ducati dans une nouvelle ère. Et à ce titre, il ne faudra pas s'attendre à voir le blason de Borgo Panigale jouer les premiers rôles dès l'entame de la campagne 2013, sur un théâtre d'opération pourtant réputé comme être son domaine réservé. Oui mais voilà, avec la 1098R s'est éteinte un modèle de compétition pour mieux ouvrir une nouvelle voie que défriche la 1199 Panigale. Une moto radicalement différente qui va évoluer au sein d'une écurie sur le retour qui est tout aussi inédite pour les Italiens, soit Alstare. Un partenaire du siècle dernier avec qui il faut tout reconstruire.


De fait, il faudra se résoudre à Bologne à laisser dans un premier temps la part belle aux Aprilia, Kawasaki et consorts. Une abnégation qui a été testée dès ces dernières semaines à Jerez, lorsqu'il a fallu se frotter aux concurrents aux modèles aguerris et aux rouages bien huilés. Ernesto Marinelli a assisté à l'évolution de ses troupes et a bien résumé l'état actuel de la situation :


« A ce stade, il faut être solide et ne pas se laisser influencer par les chronos des autres, ni chercher à faire des temps » commente ainsi celui qui a gardé ses responsabilités au sein d'un département compétition remaniée. « La première journée à Jerez n'a pas été facile. Nous avons d'abord organisé nos méthodes de travail, notre équipe test a travaillé avec l'équipe Alstare, c'était un baptême du feu pour tout le monde. Le deuxième jour, Carlos a trouvé quelques solutions qui lui ont plu. Nous aurions voulu les pousser plus loin le troisième jour mais le temps ne nous a pas permis de le faire. Quant à Ayrton Badovini, il découvre la Ducati. »


« Notre point fort semble être l'entrée dans les virages et nous travaillons pour optimiser ce paramètre. Notre difficulté, en revanche, en est la sortie. Nous n'avons pas assez de motricité à la remise des gaz. Il nous reste beaucoup de travail à faire mais nous sommes motivés à 200% pour être compétitifs dès la première course. »


Or, l'échéance de celle-ci n'est pas si éloignée : « Nous allons revenir à Jerez du 19 au 21 janvier en espérant trouver une bonne météo. Puis nous partirons pour l'Australie pour les essais du 18 au 19 février avant le lancement de la saison. » Des délais courts en effet alors que tout le monde chez Ducati, ne souhaite qu'une chose : ne pas connaître l'impasse des collègues du Moto GP avec une moto qui adopte quelques ingrédients techniques de la Desmosedici.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire