Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Superbike: Haslam avec la BMW et Laverty sur l'Aprilia impressionnent avant d'hiberner

Dans Moto / Sport

Superbike: Haslam avec la BMW et Laverty sur l'Aprilia impressionnent avant d'hiberner

Le Superbike est entré en hibernation jusqu'au 15 janvier. Avant cela, il a eu l'occasion d'entrevoir côté piste les travaux de ses usines en vue de la saison 2012 tout en observant d'un oeil critique en coulisse la CRT d'un team Aspar de Moto GP qui a en fait inventé l'Aprilia RSV4 de Grand Prix.


Côté piste justement, Honda a travaillé seul dans son coin au Qatar tandis que Kawasaki a fait de même en Espagne, d'abord à Aragon puis à Valence. Du coup, c'est seulement du côté de Portimao que l'on a pu se faire une idée de l'évolution des forces en présence, puisque le site portugais accueillait les quatre BMW, celles de l'usine et les Italiennes, trois Aprilia et deux Suzuki Crescent dont celle de la nouvelle recrue Leon Camier.


Les représentant privés d'Hamamatsu soutenus par Yoshimura ont été les moins bien servis lors de ces essais qui ont révélé de gros soucis de freins et d'électronique. John Hopkins n'a donc pas à regretter son absence. De son côté, Noale s'est surtout félicité de l'embauche d'un Eugène Laverty qui a tenu tête à la BMW d'Haslam. L'Irlandais du Nord est déjà très à l'aise sur la RSV4 alors que le champion du monde Supersport Chaz Davies est aussi satisfait de sa découverte sur sa moto Parkingo. Max Biaggi a observé tout ça avec intérêt.


Mais c'est finalement BMW qui a le plus marqué les esprits avant la trêve. Leon Haslam est resté en haut de l'affiche, même s'il a dû passer les tendres à la fin de la troisième journée pour mater Laverty. Melandri découvre mais Badovini a confirmé tout le bien que l'on pensait de lui en dominant son équipier Fabrizio qui a aussi beaucoup à apprendre de la S 1000RR.


Le grand absent de ces manoeuvres a été Ducati. Champions en titre, les tenants de la 1198 sont déjà en vacance. Ou presque, puisqu'ils travaillent à l'atelier pour mettre là où cela sera le moins handicapant les six kilos supplémentaires que la réglementation vient d'imposer sur leur machine.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire