Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike Imola: Bayliss assume son destin

Dans Moto / Sport

Superbike Imola: Bayliss assume son destin

Il peut être titré à l'issue des deux manches d'Imola, soit ceindre la couronne mondiale en terre d'Italie, le domicile de Ducati. Chahuté d'abord par la Honda de Toseland, puis, ce matin, par les Suzuki Alstare, Troy Bayliss a remis les pendules à l'heure en signant une magnifique Superpole. En 1'48 804, il est le seul de l'exercice à avoir franchi le seuil des 1'49.


C'est Toseland qui sera son dauphin, l'Anglais à la Honda devançant la Yamaha de Pitt et la Suzuki de Corser. Quatre marques différentes se présenteront donc demain pour la course en première ligne.


Superbike Imola: Bayliss assume son destin


Mais les fortunes sont différentes pour Yamaha et Suzuki. Les diapasons ne doivent qu'à la dextérité de Pitt de se retrouver si bien placé, puisque Haga, jamais dans le rythme depuis le début du meeting, n'est que septième. En revanche, c'est le tir groupé chez Alstare puisque derrière Corser, Kagayama et même Neukirchner suivent.


Sur une selle éjectable, Lanzi hisse sa 999F06 à une triste dixième position, tandis que Barros n'est pas satisfait de son huitième chrono, lui qui veut au moins un podium demain, en course. Pour Kawasaki, ce n'est pas mieux. Dernier des verts hier, Laconi leur sauve l'honneur en étant le seul à s'être qualifié pour la Superpole. Il partira quatorzième.


Gimbert, enfin, est vingt cinquième, juste devant le futur retraité Chili.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire