Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Imola D.1: La première libre arrêtée au drapeau rouge et reportée

Dans Moto / Sport

Superbike - Imola D.1: La première libre arrêtée au drapeau rouge et reportée

Tout s'annonçait pour le mieux et les retrouvailles du mondial Superbike avec le tracé d'Imola remanié promettaient beaucoup, entre un duel Spies-Haga à couteaux tirés pour le titre et un Marco Simoncelli invité surprise d'Aprilia venu des Grands Prix. Seulement voilà, ce nouveau circuit a fait des siennes et ce n'est même pas la nouvelle chicane, critiquée par les pilotes, qui a été la pierre d'achoppement. Mais la surface du site, impraticable car bien trop glissante pour les motos.


Il n'a fallu en effet qu'un seul tour lancé à Tom Sykes pour se vautrer, s'abîmant au passage le pied droit, tandis que les autres protagonistes, à peine pris la mesure du désastre, sont rentrés rapidement au stand. Un drapeau rouge a été déployé et une réunion de crise s'est tenue avec les officiels pour déterminer la cause et la suite des événements.


Il a été diagnostiqué des remontées d'huile déposées par les caisses du WTCC qui y ont joué une manche de leur championnat le week-end dernier, phénomènes provoqués par le temps chaud qui sévit actuellement dans la région. La première libre a donc été reportée pour permettre une inspection de la FIM. A suivre !


Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Salopards de caisseux, j'vous jure! ça fait du bruits pis ça fout de l'huile partout. Sans blagues! Merde!

Par Anonyme

Bravo l'organisation !

Par Anonyme

 Ce n'est pas professionnel! C'est à cause des Seat mazout du WTCC, ça devrait être interdit !!! ;-)

Par Anonyme

Les seuls résponsables sont les dirigeants du circuit  , il aurait fallu vérifier ça avant de faire tourner la première moto. Surtout que la semaine dernière sur ce circuit il y a eu des dizaines de crash bien sevère , et c'est vrai qu'en plus avec les autos diesel ça apporte un risque supplémentaire, mais elle on droit aussi au circuit et le circuit aurait du être vérifié et nettoyer en conséquence ,c'est surtout ça le problème .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire