Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike: John Hopkins retrouve le succès onze ans après

Dans Moto / Sport

Superbike: John Hopkins retrouve le succès onze ans après

L'année 2011 est définitivement celle de la rédemption pour John Hopkins. Revenu en Europe et de nouveau ancré au sein d'un team Suzuki Crecent dont les commandes sont tenues par Paul Denning, l'anglo-américain a d'abord eu une opportunité de goûter à nouveau au Moto GP à Jerez. Prenant la place d'un Alvaro Bautista blessé, il ne s'est pas privé pour marquer des points tout en avouant droit dans les yeux des observateurs présents qu'il revenait aussi de l'enfer en ayant vaincu son addiction pour l'alcool.


Son contrat stipulant une saison en British Superbike, « Hopper » a donc entamé sa bataille d'Angleterre et dès le second rendez-vous du calendrier, à Oulton-Park, il a mis fin à plus de dix ans de disette en montant sur la plus haute marche du podium de la seconde manche. Et ce après avoir terminé second de la première.


Certes, les circonstances de course l'ont un peu aidé, comme le montre cette vidéo, mais Hopkins n'a pas volé son bien et a bel et bien retrouvé le goût de la victoire, qui était passé depuis une concrétisation aux Etats-Unis, lors d'un lointain mois de juin 2001. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, il est entré dans l'histoire comme le seul Américain ayant triomphé à ce jour dans ce championnat britannique.



Mots clés :

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Hé ouais, big up à John Hopkins évidemment, je me souviens des essais où il s'était pris la tête avec sa copine, avait noyé ça dans l'alcool et avait loupé les premiers essais puis Kawa l'a obligé à faire les essais l'après-midi avec la gueule de bois, sur le moment c'est une anecdote qui fait rigoler, après quand on apprend que ses problèmes d'alcool sont devenus sérieux ça fait pas rigoler, donc big up à ce super pilote que j'apprécie, à ceux qui se sortent, se sortent pas, et essayent de se sortir de problèmes d'addiction.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire