Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info

Superbike - Kawasaki: Des pilotes de Grands Prix cherchent refuge chez Pedercini

Dans Moto / Sport

Superbike - Kawasaki: Des pilotes de Grands Prix cherchent refuge chez Pedercini

Conséquences d'une morosité économique qui frappe de plein fouet les paddocks, les pilotes encore en déshérence en sont réduits à se raccrocher à des branches qu'on n'imaginait guère à leur portée il y a encore peu. Ainsi, l'effondrement de certains plans en Moto 2, quasiment au lendemain de la signature du contrat d'embauche, a sonné comme un sauve qui peut auprès de certains dont le plan de carrière se fixait jusque là une installation en Moto GP.


Il en est ainsi pour deux hommes de l'Est, Lukas Pesek et Gabor Talmasci, qui se retrouvent à présent en concurrence avec le vétéran Andrew Pitt pour se disputer une Kawasaki Pedercini en vue de la prochaine campagne en mondial Superbike. Le tout pour jouer les binômes d'un Roberto Rolfo a priori déjà certain de son sésame.


Au passage, voilà une belle destinée pour cette écurie italienne qui s'était vue retirer le label officiel par le constructeur d'Akashi qui lui fournira quand même, en 2011 la dernière née de sa ZX-10R pour le moment interdite au public. Le plus sémillant de nos retraités, Régis Laconi, se souvient encore de la gestion hasardeuse au sein de cette structure transalpine. Une équipe dont on ne peut cependant manifestement nier le talent pour survivre, à défaut d'être un team d'avenir pour des pilotes qui, sans la moindre autre opportunité, finissent malgré tout par frapper à sa porte.


Mots clés :

Commentaires (4)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Laconi offiçait dans le team PSG1 Corse italien ,et non Perderchini qui n'a jamais eu de statut officiel, au contraire du premier cité! Le patron  de PSG1 qui lui avait le soutien et les bourses de Kawasaki avait trop flambé en oubliant de faire bien évoluer la ZX10R ,au dépant notre Régis et des autres...

Par Anonyme

Le patron de PSG-1 c'était Pedercini.

Par Anonyme

Le patron de PSG-1, c'était Pedercini.

Par Anonyme

Tout a fait 10:37, PSG-1 et Pedercini ne sont qu'un !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire