Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Kyalami: Spies l'a amer

Dans Moto / Sport

Superbike - Kyalami: Spies l'a amer

Ben Spies espérait partir de Kyalami avec un écart réduit sur le leader du championnat Noriyuki Haga, mais au lieu de cela, il a quitté l'Afrique du Sud à la troisième place du général, sa position de de dauphin lui ayant été subtilisée par l'équipier de son grand rival, Michel Fabrizio. Autant dire que l'Américain goûte peu à ce bilan et ce d'autant plus que son équipe n'a pas été à nouveau sans reproches.


Lors de la première manche, Spies s'est retrouvé avec une R1 aux réglages imparfaits qu'il a essayé de compenser par une attaque à outrance. Une politique qui a bien failli lui coûter une chute en fin de parcours, lorsque l'arrière de la Yamaha s'est violemment dérobée. Il ne restait plus alors à l'ami Ben de se contenter de la troisième marche du podium.


Superbike - Kyalami: Spies l'a amer


La seconde mi-temps aurait pu être celle de la revanche, tant la moto d'Iwata lui semblait transfigurer après les quelques modifications sensibles appliquées par son équipe. Mais le Texan n'a pu en profiter que pendant quelques tours, juste avant que son sélecteur de vitesse ne casse:


« J'ai fait quelques erreurs jusque là mais, fondamentalement, on a laissé filer un sacré paquet de points et on ne peut pas se permettre de telles choses lorsque l'on chasse un titre » tonne Spies. « Mais qu'importe, je me lèverai chaque matin comme si j'étais le leader et je m'entrainerai comme je le dois. »


Le prochain rendez-vous sera sur ses terres, ce qui n'est pas pour lui déplaire: « Ce sera bien d'évoluer sur un tracé connu et je suis confiant d'y obtenir un bon résultat. Je vais faire ce que je peux pour gagner autant que de courses qu'il est possible et on verra jusqu'où cela pourra nous mener dans la course au titre. »


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire