Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Nürburgring: Le rendez-vous à ne pas manquer pour BMW

Dans Moto / Sport

Superbike - Nürburgring: Le rendez-vous à ne pas manquer pour BMW

Ce week-end, le Nürburgring sera le rendez-vous à domicile d'un blason BMW à la santé sportive inconnue. Si, en effet, Ayrton Badovini a consacré la S 1000RR au sommet de la hiérarchie du Stock 1 000, force est de relever qu'après deux ans d'existence, le missile munichois n'a pas encore fait ses preuves en Superbike. Certes, deux podiums ont été conquis par Corser cette saison, mais pendant le même laps de temps, celle qui est arrivée exactement à la même période, soit l'Aprilia RSV4, est maintenant proche d'empocher le titre mondial. Comparaison n'est sans doute pas raison, mais il est quand même des raccourcis qui troublent.


En coulisse, il se dit que des tensions au sujet de choix stratégiques existeraient en coulisse entre Davide Tardozzi, à l'aura certaine, et le boss des sports pour BMW Bertie Hauser. Ce dernier, néanmoins, se veut optimiste pour le meeting teuton qui pointe à l'horizon: « L'équipe n'a pas été abattue par la déconvenue de Silverstone et nous sommes convaincus d'avoir les arguments pour être compétitifs au Nürburgring. Tout le monde est prêt et reste concentré sur ce week-end. C'est un rendez-vous important pour BMW. »


Au point que l'on pourrait y voir plus clair sur le futur équipier de Troy Corser. On pense, bien sûr, à Marco Melandri qui tient effectivement la corde. Mais il se murmure que Michel Fabrizio, touché par la retraite de Ducati et bien connu de Tardozzi, tout comme James Toseland ou, même, Eugène Laverty seraient, aussi, sur les rangs.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire