Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Paolo Flammini: "Nous attendons une décision de la FIM sur le Moto2"

Dans Moto / Sport

Superbike - Paolo Flammini: "Nous attendons une décision de la FIM sur le Moto2"

Moto GP et Superbike, Superbike et Moto GP, les deux disciplines ont beau déployer des trésors d'ingéniosité pour ne pas se regarder, elles se font pourtant face dans le sport motocycliste dévolu à la vitesse. Or, en compétition, il n'y a qu'un seul vainqueur, un unique Champion. Qui des deux catégories portent la couronne, c'est l'éternelle question qui se pose aujourd'hui avec d'autant plus d'acuité que le monde économique environnant ne semble plus en mesure de nourrir convenablement les deux univers.


Cette situation sensible, Carmelo Ezpeleta pour la Dorna et son pendant Paolo Flammini représentant Infront la connaissent très bien. Et chacun évite de franchir le Rubicon pour mieux chercher le statu quo. L'Espagnol a juré n'avoir aucun souci avec le Superbike et lorsque la question de voisinage arrive à l'Italien, ce dernier globalise le débat: « La question est le sport moto. Il faut qu'il devienne aussi fort que le football ou la Formule 1. Une bataille fratricide n'aiderait pas notre sport. »


Pourtant, il y a ce futur Moto2 qui pourrait bien mettre le feu au poudre. Et ce d'autant plus qu'il y a cette jurisprudence WCM rendue en son temps par la FIM. Rappelez-vous de cette moto de Grand Prix exclue de l'élite parce dans son châssis prototype se trouvait un moteur dérivé d'une R1. Un schéma qui colle pourtant parfaitement aux futures machines quatre cylindres qui vont avoir droit de cité en Grand Prix.


Superbike - Paolo Flammini: "Nous attendons une décision de la FIM sur le Moto2"


« La réglementation Moto2 est entre les mains de la FIM qui doit créer une frontière avec le Supersport. Nous espérons qu'elle sera satisfaisante. Clairement, si nous ne sommes pas satisfaits nous défendrons nos droits. Sans aucune polémique parce qu'il est clair que nous avons l'exclusivité des motos de série et nous la défendrons » prévient Flammini.


« La FIM a déjà clarifié dans le passé avec WCM qu'une moto avec un châssis prototype et un moteur de série n'est pas un prototype. Pour l'instant, la FIM n'a pas rendu un communiqué officiel sur le Moto2. Je suppose que c'est parce qu'ils considèrent que c'est un règlement provisoire.» C'est bien une véritable épée de Damoclès qui se trouve ainsi placée au-dessus de la tête des hommes d'Ippolito.


Mots clés :

Commentaires (2)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

:cyp:c'est flammini qui finira par l'emporté,parce que lui à la mafia italienne dans ces bagages.

Par Anonyme

Si Ezpeleta  a lancé ce projet de Moto2, c'est qu'il a déjà l'aval de la FIM. Il est peut être sujet à pas mal de polémique, mais il faut bien reconnaitre qu'il est tout sauf idiot!!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire