Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Phillip Island M.1: Bayliss au dessus de la mêlée

Dans Moto / Sport

Superbike - Phillip Island M.1: Bayliss au dessus de la mêlée

La première course Superbike de Phillip Island a été riche en sensations. Il ne fallait pas louper son départ pour espérer faire un bon résultat, sauf à se retrouver aux prises avec une meute d'enragés prête à tout pour se porter aux avants postes.


Hélas, les hostilités ont commencé justement avec un envol désastreux d'un Fabrizio qui, placé en première ligne, a tout simplement calé et a vu le reste du peloton aveugle fondre sur lui et le happé impitoyablement. Le pilote italien en est quitte pour une cheville chiffonnée après que sa botte droite ait été arrachée par Iannuzzo. Le sociétaire Kawa Pedercini est la victime collatérale de cette confusion puisque après avoir percuté la Xerox Ducati inerte, il s'est effondré à terre pour ne pas se relever.


Superbike - Phillip Island M.1: Bayliss au dessus de la mêlée


Suite à cet incident, le drapeau rouge a été mis, une signalisation que n'a apparemment pas vu à temps Russell Holland qui n'a pas ralenti au contraire d'un Carlos Checa placé juste devant lui. L'Espagnol a ainsi été percuté violemment par l'Australien, semant une nouvelle pagaille dans le peloton, à laquelle réchappe miraculeusement Sofuoglu et Kyonari, les deux autres pilotes Ten Kate.


Au second départ, Fabrizio est revenu sur la grille bien que boitillant ainsi que Checa. Cette fois le départ s'est fait sans heurts, et Bayliss s'est envolé d'entrée pour oublier ses collègues qui se sont battus comme des chiffonniers. Corser, Fabrizio, Xaus, Checa, Neukirchner et Nieto s'en sont donnés à cœur joie alors que Biaggi parti de loin a pu s'extraire de ce guépier pour entamer, dans le dernier tiers de l'épreuve, une méthodique remontée sur le héros local. Malheureusement, dans son effort, l'Empereur Romain est allé à la faute, chutant pour le compte. Voilà un nouveau rebondissement consommé dans la course pour le titre.


Derrière, les carénages se sont frottés avec un Fabrizio, décidément en verve, qui doit avoir sur sa Ducati à peu près les échantillons de toutes les couleurs de autres teams, tellement ses dépassements se sont fait au cordeau. A peu de choses près, tout à leurs luttes, ils ont tous failli s'y mettre à un moment ou à un autre, la passe d'armes entre Xaus et le jeune officiel de Borgo Panigale restant parmi les joutes les plus viriles du week end.


Superbike - Phillip Island M.1: Bayliss au dessus de la mêlée


Bayliss fait une excellente opération dès la première course, alors que Corser est deuxième à la force du poignet avec une R1 à bout de souffle en fin de parcours. Fabrizio monte sur la dernière marche du podium.


Classement:


1. Bayliss (Ducati) 34'22”933


2. Corser (Yamaha) 4”221


3. Fabrizio (Ducati) 4”738


4. Xaus (Ducati) 5”171


5. Nieto (Suzuki) 5”543


6. Checa (Honda) 5”895


7. Neukirchner (Suzuki) 5”964


8. Haga (Yamaha) 14“826


9. Kiyonari (Honda) 18”899


10. Rolfo (Honda) 20”633


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire