Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Phillip Island M.1: Haga s'est fait pardonner

Dans Moto / Sport

Superbike - Phillip Island M.1: Haga s'est fait pardonner

La première course de la saison du mondial Superbike a consacré un Noriyuki Haga flamboyant qui a tenu la promesse de se faire pardonner de sa trop modeste qualification. En fait, il n'a pas été le seul dans ce cas, puisque les sociétaires Suzuki se sont aussi employés à laver l'affront d'une nouvelle Superpole mal assimilée. Les deux GSX/R complètent en effet le podium, avec un Max Neukirchner des grands jours qui a contesté au pilote Ducati la victoire jusqu'aux derniers mètres de la ligne d'arrivée. Du grand spectacle avec des glissades miraculeusement contenues sur une piste qui commençait à être humidifiée par quelques malignes gouttes de pluie.


L'autre pilote qui n'a pas fait dans la dentelle est notre Régis Laconi, longtemps en lutte pour participer à la cérémonie de clôture de la manche, avant de lâcher prise en toute fin de parcours pour se contenter d'une bonne septième place, derrière Haslam, Rea et Fabrizio qui échoue au pied du podium. Sa prestation a été impeccable, laissant augurer de belles choses pour la suite.


Superbike - Phillip Island M.1: Haga s'est fait pardonner


A la lecture de ce classement, on notera que les vernis de la qualification ont bu la tasse en course, à commencer par un malheureux Spies qui a dû se sacrifier quasiment dès le premier virage pour ne pas percuter un Biaggi toujours un peu hésitant à se mettre en route.


L'Américain s'en est allé jardiner, ruinant ses espoirs de bon résultat dès les premiers mètres, tandis qu'il y ait allé tout seul une deuxième fois alors qu'il remontait comme un beau diable. L'ami Ben terminera la porte des points, seizième, derrière Nakano sur une Aprilia qui engrange aussi les unités de la onzième position de Biaggi.


Cette manche aura enfin révélé une BMW en forme puisque Corser, parti dix septième, pointe huitième au final, alors que les CBR ont paru un peut courtes en puissance, Rea, leader pendant les trois premiers tours, ne pouvant faire mieux que cinquième avec une Ten Kate officielle constamment sous la menace de la Stiggy privée de son compatriote Haslam.


Classement M1:


1. Noriyuki Haga JPN Ducati Xerox 1098R 34mins 22.631s


2. Max Neukirchner GER Alstare Suzuki GSX-R 1000K9 +0.032s


3. Yukio Kagayama JPN Alstare Suzuki GSX-R 1000K9 +5.347s


4. Michel Fabrizio ITA Ducati Xerox 1098R +6.587s


5. Jonathan Rea GBR HANNspree Ten Kate Honda CBR1000RR +8.491s


6. Leon Haslam GBR Stiggy Motorsport Honda CBR1000RR +8.523s


7. Regis Laconi FRA DFX Corse Ducati 1098R +8.766s


8. Troy Corser AUS BMW Motorrad S1000RR +11.589s


9. Jakub Smrz CZE Guandalini Racing Ducati 1098R +11.721s


10. Tom Sykes GBR Yamaha Italia YZF R1 +11.761s


11. Max Biaggi ITA Aprilia Racing RSV-4 +12.609s


12. Carlos Checa ESP HANNspree Ten Kate Honda CBR1000RR +19.096s


13. Roberto Rolfo ITA Stiggy Motorsport Honda CBR1000RR +24.149s


14. Tommy Hill GBR HANNspree Althea Honda CBR1000RR +27.416s


15. Shinya Nakano JPN Aprilia Racing RSV-4 +28.173s


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Meilleur tour en course pour  Troy Corser sur sa BMW, pendant sa remontée en début de course : très impressionnant bilan pour une toute première course ; ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Dommage que Pirelli, une fois de plus, soit incapable de fournir des pneus corrects : tout le plateau, SBK ou SS600, a été obligé de composer avec les pneus pour ne pas les fusiller trop vite, et certains (Byrne 1ère manche, Corser 2ème) ont eu des pneus défectueux, ce qui arrive trop souvent depuis que Pirelli est fournisseur exclusif. Il faut que Flammini tape du poing sur la table parce que le spectacle en souffre : nous ne voulons pas voir une course d'endurance, mais bien des courses de vitesse. En MotoGP malgré une puissance très supérieure, les pneus tiennent jusqu'en fin de course, et je n'ai jamais entendu parler d'un pilote Bridgestone dont le pneu glisse dès le premier tour comme le Pirelli de Corser en 2ème manche. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ Impressionnant Spies, qui a dominé les essais et la 2ème manche, et était bien parti en 1ère jusqu'à ce que Biaggi l'envoie jardiner : cela confirme que Yamaha a réussi un gros coup en le piquant à Suzuki après ses trois titres AMA SBK. Confirmation aussi que le championnat AMA a été porté par Mladin et Spies au plus haut niveau mondial. Mais le championnat anglais est sans doute plus homogène car derrière les deux stars de Suzuki, il y avait un écart considérable...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire