Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike: Phillip Island Test: Ducati, entre vitesse et précipitation

Dans Moto / Sport

Superbike: Phillip Island Test: Ducati, entre vitesse et précipitation

C'est de nouveau Ducati en général et Bayliss en particulier qui ont fait parler la poudre lors de ces tests d'avant une entame de campagne prévue pour le 24 février au Qatar. Comme à Losail, l'Australien a médusé son monde et a assommé par ses chronos sur une 999F07, qui semble son prolongement naturel, une concurrence qui se cherche encore.


Faits rassurant pour les rouges, Lanzi, cette fois a suivi son leader. Aussi près qu'il a pu, certes, mais il est derrière. Cependant, si les troupes de Borgo Panigale se savent performantes, leur talon d'Achille pourrait bien se trouver dans la constance.



Le panel des solutions électroniques y est passé, tout comme les nouvelles gommes Pirelli, mais le constat a toujours été que le rythme affiché tient sur tout juste une dizaine de tours et ne peut pas être maintenu sur la distance d'une course, sauf à ruiner le capital pneu.


Il faudra donc à Ducati rechercher le compromis pour transformer ces essais en chevauchée fantastique en course, ne pas confondre vitesse et précipitation. Et c'est bien ce qui rassure les autres challengers pour le titre.



Chonos Ducati:


Bayliss: 1'32 8 - 1'31 - 1'30 7


Lanzi: 1'33 7 - 1'32 1 - 1'31 2


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire