Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike: Phillip Island Test: Suzuki, les bonnes et mauvaises vibrations

Dans Moto / Sport

Superbike: Phillip Island Test: Suzuki, les bonnes et mauvaises vibrations

Une première journée à tenir le haut du classement, puis deux autres jours à rester dans le ventre mou du peloton, mais avec des temps néanmoins corrects, voilà le bilan brut du team Alstare Suzuki au moment de quitter Phillip Island. En données corrigées, c'est un gros travail de développement qui a été fait sur la toute nouvelle Gsx/r K7. De quoi emmagasiner pour être fin prêt le 24 février au Qatar.


Reste ce retour des vibrations qui excédent Max Biaggi. Le Romain est allé de sa chute lors du deuxième jour, et il reconnaît qu'il n'a pas pu ensuite hausser le rythme comme il l'aurait souhaité.



Kagayama est resté au contact, et les deux pilotes ont privilégié la recherche de la constance, le travail en profondeur avec plusieurs spécifications moteur. Ils ne sont pas encore au stade d'aller taquiner les records de la 999.


L'objectif du début de saison sera d'accrocher des podiums. On ne pense donc pas encore à la victoire chez Francis Batta. Mais Biaggi s'est dit favorablement impressionné par l'opiniâtreté du team. Tout vient à point pour qui sait attendre.



Chronos:


Biaggi: 1'33 2 - 1'32 6 - 1'32 4


Kagayama: 1'34 1 - 1'32 3 - 1'32 3


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire