Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Retrait de Yamaha: Et maintenant ?

Dans Moto / Sport

Superbike - Retrait de Yamaha: Et maintenant ?

C'est un Marco Melandri qui s'est dit carrément effondré par la nouvelle et un Eugène Laverty qui a préféré sobrement reconnaître sa déception qui vont devoir à présent se relever de la lourde décision de Yamaha d'abandonner le mondial Superbike. Un coup dur, aussi, pour les Flammini qui voit une marque officielle quitter son paddock. Une pilule qui sera plus difficile à avaler que le départ d'une usine Ducati qui fait le bonheur des écuries privées et le nombre sur la grille. Car des R1, il n'y en a guère pléthore et rien ne dit qu'une structure privée sera en mesure de reprendre l'aventure de la sportive d'Iwata à son compte.


Les coûts chez les trois diapasons sont connus pour être importants. Il n'y a qu'à se souvenir du sort réservé aux R6 à l'issue de la saison 2009 marquée, elle, par la sortie du Supersport. Il aura fallu attendre une année pleine avant de les revoir en piste sous des couleurs Parkingo qui ne peut que se féliciter sportivement de son choix.


Maintenant, quid des pilotes ? Les camions de Honda, BMW et Kawaski seront certainement la cible de nos deux futurs orphelins qui ont des arguments à faire valoir. Trois victoires pour un Marco Melandri dont pourrait peut être bien aussi se souvenir Lucio Cecchinello en Moto GP, et deux réalisations en forme de doublé à Monza pour le Britannique qui sera sans doute moins gourmand en émoluments.


Reste que c'est un concurrent aux soixante treize courses, trente sept positions de pointe et deux cent quarante six podiums qui tire sa révérence. Sans oublier le titre pilote conquis par Ben Spies en 2009 et la couronne des constructeurs prise en 2007.


Mots clés :

Commentaires (6)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

ducati les a tous dégouté ! un réglement pro-moto italienne....on l'a vu avec aprilla et ses moteurs (seconde génération) l'année passée...quand tu vois comment "checa " se debarasse de laverty mélandry camier hopkins voir biaggi on peu se poser des questions à la performance de la "ducati althea" soit disant inférieur aux quatre cylindres en ligne droite , l'année prochaine ils seront en quatorze cents cc normalement pour garder l'équité entre moteur hein ?

Par Anonyme

Oui bizarre quand même cette Ducati, surtout que Checa n'a jamais été un top pilote.

Par Anonyme

ça continue : émoluments ? Salaire attaché à un emploi, en clair, prétentions financières

Par Anonyme

Exactement  , des 1200 cc dans un championnat 1000 cc , c'est juste incohérent et inéquitable . S'il s'avère que le bicylindre ducati est trop faible c'est au constructeur de chercher de nouvelles technologie , c'est a lui de s'adapter au reglement et pas le reglement a la moto

Par Anonyme

Beaucoup de monde fin 2010 disaient que Ducat était fini en SBK à cause du salaire de Rossi...:ohill: Cela fait une paire d'années qu'elle n'a pas aussi bien marchée...:coucou: Peut être que Yam veut reprendre Rossi en 2012... :lol: Ce serait encore de sa faute.

Par Anonyme

Il semble que les constructeurs japonais se soient remplis les poches gracement des années, et là, c'est moins bien, le prix des pièces n'a pas diminué pour autant que je sache

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire