Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Superbike - Silverstone: Le quatrième doublé de Checa en Grande Bretagne agace la concurrence

Dans Moto / Sport

Superbike - Silverstone: Le quatrième doublé de Checa en Grande Bretagne agace la concurrence

La double victoire d'un Carlos Checa à Silverstone plus que jamais leader du championnat Superbike après le rendez-vous britannique, fait jaser dans les chaumières du mondial. Car le tracé devait être un calvaire pour un twin Ducati qui a finalement fait la nique aux quatre cylindres pourtant venus pour lui tailler des croupières dans les longues lignes droites anglaises. Chez Aprilia, on était amer à l'heure des bilans.


Le week-end de Max Biaggi a été calamiteux avec des séances d'essai compliquées, une Superpole discrète, le tout suivi par une première manche passée à se battre avec un levier de frein récalcitrant et un embrayage capricieux. Le baroud d'honneur de la seconde manche n'a pas pansé les plaies des hommes de Noale qui n'ont pu se consoler avec un Leon Camier au podium promis lors de la première partie avant que la RSV4 ne fasse des siennes, tandis que la deuxième mi-temps était une nouvelle occasion ratée pour le Britannique.


Du coup, Gigi Dall'Igna regrettait que Ducati puisse rouler avec un 1200cc,même en twin, alors que l'Empereur Romain s'interrogeait sur la faiblesse supposée de la 1198 inspirant un règlement technique basée sur des restrictions et autres échelles de poids imposées aux quatre cylindres: « Mais quelle est donc cette blague ? Dois je en rire ? Leur machine est tellement inférieure qu'elle a gagné ! »


Lui aussi battu, Marco Melandri était pourtant moins vindicatif: « Les faits sont là, mais ils ont aussi gagné sur d'autres circuits » rappelait le pilote Yamaha. « Cette piste est faite de deux lignes droites mais aussi de nombreux virages et la puissance maximale n'est pas une donnée déterminante. »


De son côté, le boss du team Althea, employeur ravi de Carlos Checa, soit Genesio Bevilacqua tenait à mettre les choses au clair: « Nous rendons en moyenne 12 km/h en vitesse de pointe à la concurrence. Nos rivaux pensent que nous sommes avantagés alors que c'est exactement le contraire. Notre situation est le résultat de l'excellent travail de notre équipe, de celui de notre pilote qui exploite parfaitement ce que nous lui mettons à disposition. Un team fort, un grand pilote et une moto moins puissante, voilà la situation. »


Avec ce quatrième doublé de la saison, Carlos Checa compte maintenant soixante deux points d'avance sur un Max Biaggi qui voit revenir à neuf longueurs Marco Melandri.


Commentaires (5)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Bravo Checa,  mais il faudrait quand meme pas qu'il se prenne pour Bayliss ! en tout cas s'il va jusqu'au bout il meritera son titre.

Par Anonyme

A donf carlos, tu merites un titre. C' est ton annee.

Par Anonyme

toujours aussi con et mauvais perdant le romain,il oublie sa RSV4 qui fleurte avec les limites du reglement

Par Anonyme

 on oublie de parler de couple la... en 1000 la ducati gagnait aussi alors pourquoi l'avantagrr comme ca?

Par Anonyme

C'est quand même incroyable ça.... checa en tête d'un championnat ? possible ? Oui car c'est la seule année où il n'a pas de coéquipier..... faut se réveiller, checa c'est un 2ieme pilote : si 1 coéquipier était là cette année, il serait devant carlos

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire