Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superbike - Test Kyalami: BMW n'a pas cherché le chrono

Dans Moto / Sport

Superbike - Test Kyalami: BMW n'a pas cherché le chrono

C'est fait, la S1000RR s'est frottée à ses concurrentes directes d'un mondial Superbike que BMW a décidé d'affronter en 2009. De ces trois jours passés grâce au manufacturier unique de la catégorie, Pirelli, qui avait ainsi organisé cette rencontre de Kyalami, les Munichois en retirent un certain nombre de données qu'il va falloir à présent assimiler et appliquer sur une moto, qui n'a cependant pas affolé les chronos.


Un constat qui n'inquiète personne puisque le but recherché n'était pas de faire des temps, mais de rouler et de comprendre. D'ailleurs le meilleur performer de la firme à l'hélice, Troy Corser, n'a pas passé les gommes tendres, pas plus que Xaus, ce qui donne un relief différent à leurs performances globales:


« Nous n'avons jamais cherché à taquiner le chrono » commence l'Australien, « mais nous avons essayé pas mal de réglages pour comprendre la moto. Au bilan de ces trois jours, nous sommes arrivés au niveau auquel je m'attendais plus ou moins. J'ai eu un souci technique qui m'a ralenti, et je suis aussi tombé en perdant l'avant, mais sans me faire mal. Nous avons à présent les informations nécessaires pour travailler jusqu'au prochain test. »


Superbike - Test Kyalami: BMW n'a pas cherché le chrono


Quant à Xaus, il ne prenait pas ombrage du fait d'avoir été dominé par son équipier. Ce à quoi, il s'est d'ailleurs toujours attendu: « Je l'avais dit, Troy et moi avons des styles différents et il connait mieux les quatre cylindres. Bien sûr, on souhaite toujours aller plus vite, mais ce n'était pas notre objectif ici. Le plus important est d'avoir recueilli des données. Je suis heureux des progrès déjà effectués et de ne pas être tombé. »


Le mot de la fin revient au patron sur le terrain, Rainer Baeumel, qui se montre serein: « Même si nos temps au tour n'ont pas été rapides, ces essais ont été très positifs. Nous sommes une nouvelle équipe et j'ai pu relever que nous commencions à trouver nos automatismes, ce qui me rend optimiste pour la suite. »


Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

"une moto, qui n'a cependant pas affoler les chronos." Affolé* :D Bref, sinon, d'un point de vue chiffres, la BéHème a l'air pas mal du tout, on verra, comme pour Aprilia, ce que ça donnera, en compagnie des Yam, Honda, Suz et Kawa, et lorsque les pilotes seront à 100% "Je suis heureux des progrès déjà effectués et de ne pas être tombé." Chaud d'être heureux de ne pas avoir chuté quand même x)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire