Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Supersport - Assen: Exclusivité Caradisiac, la course de Matthieu Lagrive

Dans Moto / Sport

Supersport - Assen: Exclusivité Caradisiac, la course de Matthieu Lagrive

Après la relative déception du Mans, Matthieu Lagrive est arrivé à Assen avec l'intention de bien faire sur sa Honda 600 CBR du team Intermoto. Une machine dont il avait fixé préalablement le potentiel à la dixième place au général sur le sec et dans le top cinq si la pluie s'invitait sur le rapide et technique tracé batave.


Pourtant, lors de la première journée, « Mamatt » n'est pas passé loin de la correctionnelle en se prenant un monumental volume qui l'a laissé sur la carreau pendant un moment : « Dans un virage, je suis sorti large et j'ai voulu corriger immédiatement avec les gaz. Je n'ai rien venu venir. La moto m'a littéralement désarçonné. » Au bilan, pas de fracture, mais un enfoncement du foie qui le fera souffrir pendant tout le reste du meeting.


Seizième en qualif en serrant les dents, notre Gaulois partait, la rage au ventre au combat d'une course d'anthologie dont le ressenti nous a été communiqué en exclusivité : « Le départ donné j'ai mis la tête dans la bulle et du gros gaz. En la relevant, je me suis rendu compte que j'étais avec le paquet de devant. Là, je me suis dit que je ne lâcherai pas l'affaire ! » Et en effet, ledit paquet était fort en gueule, offrant un spectacle de toute beauté :


Supersport - Assen: Exclusivité Caradisiac, la course de Matthieu Lagrive


« J'ai tout donné pour rester avec eux. Mais la moto est encore limite en moteur. J'ai vraiment tapé dans les freins et mon pneu avant n'en pouvait plus sur la fin. En vue de l'arrivée, j'étais prêt à saisir n'importe quelle opportunité aux freins si ça se bousculait devant. Tout le monde était très serré. Mais finalement, ça n'a pas bougé. Je termine dixième. C'était l'objectif, sauf que le bilan est vraiment positif puisque je suis à trois secondes du vainqueur. »


A présent, Matthieu va aller se soigner et assister à l'arrivée de son second enfant attendu pour demain, lundi : « Comme je suis à la maternité, je vais en profiter pour me faire faire une échographie ! Ceci dit, j'ai vraiment du mal à parler, quand je tousse ça me fait un mal de chien et sur la moto je ne pouvais plus vraiment prendre les angles comme je voulais. »


Quant à la suite des événements sportifs, voilà qu'un dilemme se pose puisque la manche Supersport de Monza est prévue à la même période que le rendez vous d'Endurance d'Albacete. Quel sera le choix de Matthieu ? Réponse ici même sous peu.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire