Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Supersport - Fabien Foret: Objectif top 5

Dans Moto / Sport

Supersport - Fabien Foret: Objectif top 5

Il a bien failli voir sa carrière brisée en 2008 en tant qu'officiel Yamaha après une terrible chute à Brno et l'an passé, il n'a rien pu faire pour contrer l'ogre Crutchlow avec qui il partageait le box pour la conquête du titre. Cependant, il a vaincu le sort en République Tchèque en y enlevant sa seule victoire de la saison, donnant à la Marseillaise, l'unique occasion de retentir dans un championnat international. Les douze ans que notre Fabien Foret a passé dans la catégorie Supersport sont ainsi faits de joies, de peines et de douleurs, mais aussi d'une couronne suprême, en 2002.


L'heure de la retraite n'a cependant pas encore sonné pour le natif d'Angoulême puisqu'il a trouvé refuge au sein du team Lorenzini qui épousera en 2010 la cause Kawasaki. Une marque avec laquelle il compte deux victoires, en 2003 avec Christian Bourgeois et en 2006 avec le Gil Motorsport. Et si l'on dit qu'il n'y a jamais deux sans trois, notre Français, lui, vise cette année un autre objectif comptable: le top 5:


« Je suis très heureux de l'accord signé avec Kawasaki et le Team Lorenzini by Leoni » déclare le Gaulois. « Je suis sûr que nous allons faire du bon travail et devenir l'un des acteurs majeurs de la catégorie. Nous allons améliorer progressivement la moto. Notre objectif sera être d'être parmi les cinq premiers, voire mieux, et pourquoi pas, peut-être viser encore plus haut. »


Supersport - Fabien Foret: Objectif top 5


« Après les deux premiers tests de l'intersaison, nous savons qu'il nous reste beaucoup de choses à faire, mais c'est indéniablement une grande opportunité pour moi. Nous ne sommes pas vraiment un team officiel, mais cela peut être un facteur positif: être capable de travailler sans la pression de l'usine et être en mesure de se concentrer pleinement sur la préparation de notre saison. »


« Je suis très heureux de travailler avec le Team Lorenzini by Leoni, une équipe italienne très professionnelle. Je pense que la Kawasaki est l'une des meilleures motos du Championnat du Monde Supersport et mes attentes sont donc très fortes. »


Il faudra frapper d'entrée de jeu pour persuader les investisseurs de venir boucler un budget pas encore tout à fait réuni. Par ailleurs, la structure ne s'est pas encore totalement décidée sur le choix de ses suspensions.


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire