Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Superstock 1000 - Interview Loïc Napoleone: Première bataille à Valence ce week-end

Dans Moto / Sport

Superstock 1000 - Interview Loïc Napoleone: Première bataille à Valence ce week-end

Ce week end à Valence, les championnats Superstock vont ouvrir leur compteur et c'est la catégorie des 1000 qui attirera un peu plus notre regard cette année car nous y compterons pas mal de Gaulois, dont un que nous suivrons plus particulièrement cette année, Loïc Napoleone.


Nous avons contacté le Marseillais en cette veillée d'armes et il nous a parlé de ses retrouvailles avec l'équipe Celani Suzuki, de sa préparation et de sa nouvelle GSX/R. Le démonstratif Loïc est prêt à en découdre et de traduire par des temps au tour sur la piste toute la générosité qui le caractérise au quotidien. Napoleone sera un client cette année.


Loïc, comment cette intersaison s'est elle déroulée ?


La préparation physique a bien sûr était quotidienne et intensive et côté moto, j'ai d'abord tourné à Cartagène en Janvier puis à Portimao en février. C'était avec l'ancienne GSX/R et nous avons ainsi pu, l'équipe et moi, retrouver nos automatismes. C'est un team très professionnel et réactif.


Superstock 1000 - Interview Loïc Napoleone: Première bataille à Valence ce week-end


As tu commencé à travailler sur la nouvelle Suzuki ?


J'ai eu un premier contact avec elle le 16 mars à Misano. C'etait un test minimaliste puisque le moteur était d'origine et qu'elle n'était équipée qu'avec une fourche Öhlins et des amortisseurs arrières de course. Depuis, je n'ai plus revu cette moto qui est ensuite partie pour recevoir sa préparation moteur et je n'ai pas pu faire les essais de Valence qui ont suivi.


As tu pu, malgré tout, comparer les deux générations ?


La nouvelle moto est plus vive dans les changements d'angle. Elle se comporte comme une 750 et elle en a d'ailleurs un peu le gabarit. Sauf que le moteur, c'est bien un 1000. Le châssis est plus fin et elle freine mieux aussi. Ces essais m'ont ouvert l'appétit et j'ai vraiment faim d'en découdre avec elle !


Justement, comment envisages tu ton week end à Valence ?


J'ai moins roulé que les autres, je vais quasiment découvrir la moto alors il ne faudra pas se planter d'entrée dans les réglages. On prévoit des nuages là bas et la pluie pourrait bien s'inviter. Ce sera un week end découverte quoi ! Même si je ne suis pas heureux de mon intersaison par manque de roulage, je suis heureux, content. J'y vais pour marquer de gros points. Quinzième ne m'intéresse pas. J'ai confiance dans mon équipe, ils ont dû faire un avion et je me languis de voir la moto.


Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire