Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Suzuki SVN 650 : du fun en V

Dans Moto / Nouveauté

Suzuki SVN 650 : du fun en V

Encore une journée radieuse parfaite pour un essai. J'arrive à la concession Axe Moto de Toulon à 15h30. J'ai déjà essayé ce même modèle il y a quelques temps mais cette fois ci, le rodage est terminé et la moto affiche déjà 4000 km. Le look de la nouvelle mouture du SVN me plaît toujours autant avec ses lignes franches, son arrière pointu et ses doubles feux arrières à led. Je démarre et je pars rejoindre mes amis qui m'attendent dans la montée du circuit du Castelet.


Suzuki SVN 650 : du fun en V


Suzuki SVN 650 : du fun en V


Le vendeur me l'a laissé pour 30 min, mais quelque chose me dit qu'une fois de plus, je ne vais pas être très ponctuel...


Suzuki SVN 650 : du fun en V


Suzuki SVN 650 : du fun en V


La première impression est bluffante : je me sens hyper bien sur la moto. Sans commune mesure avec l'essai du modèle 2002 où j'étais bien trop à l'étroit et où mes genoux étaient devenus douloureux au bout de quelques kilomètres seulement. La hauteur de selle a été rehaussée, les cale-pieds déplacés, bref, c'est parfait. Dès les premiers tours de roue, je me rends compte que la boîte de vitesse est très précise, et, telle la définition du twin en V, ça pousse bien dès qu'on tourne les gaz.


Je sors de la ville et m'élance sur la 4 voies. Je suis surpris de voir que la 1ère arrive en zone rouge à 80 km/h ou un peu plus. File de gauche, je passe 1-2-3-4-5 très rapidement, un peu trop à mon goût, pour arriver à 150 km/h. L'absence totale de protection me dissuade d'aller plus loin car ma grande taille m'expose pleinement et les bras commencent à tirer...


Suzuki SVN 650 : du fun en V


Bref, l'autoroute, c'est pas ce qu'il y a de plus drôle, alors je sors aussi vite que possible et je vais à l'entrée des Gorges d'Ollioules : une série de pif paf fort sympathiques qu'il me tardait d'essayer avec cet engin. La machine est très précise, se met sur l'angle quasiment toute seule, sort des virages comme une balle. En un mot, j'en redemande. Je passe le petit village qui suit les gorges et atteint enfin la mythique route du circuit du Castelet. Je la connais plus que bien, alors plein gaz. Je monte tous les rapports quasiment à la zone rouge, plonge dans les virages, et mets encore plus en sortie. J'aperçois alors les deux photographes dans un grand gauche, et les touristes devant moi m'obligent à faire un second passage pour ne pas avoir l'air d'un poireau. Je continue sur ma lancée, jusqu'au circuit.


On coupe le moteur et on analyse un peu tout ça, en attendant que les deux zigotos me rejoignent. C'est clair que cette moto est super fun. Hyper légère, maniable, répondant, c'est que du plaisir. Le bémol se trouve dans cette montée en régime. Je ne pensais pas être obligé de changer aussi souvent de rapport sur un twin, même si je sais qu'il fait 650 cm3. J'ai été surpris de voir que l'aiguille venait si souvent jouer avec la zone rouge. C'est clair qu'elle reprend bien à bas régime sans cogner, mais dès qu'on s'élance, on sent qu'elle manque un poil d'allonge... enfin, ça reste tout à fait amusant, le fun est garanti.


Suzuki SVN 650 : du fun en V


Sur le chemin du retour, même rengaine : je joue avec le vélo, je le place où bon me semble, et je m'amuse avec le couple disponible pour m'expulser des sorties de virage. La prise d'angle est facile malgré les Dunlop D220 d'origine qui n'est certainement pas la monte la plus indiquée pour ce genre de route. Le bruit du bicylindre est rauque même au travers de l'imposant (et pas très esthétique) silencieux d'origine. Le freinage est efficace, même s'il commence à perdre un peu en mordant au fur et à mesure qu'il s'échauffe. Un petit bout d'autoroute final et j'arrive à la concession, je rends les clefs en leur disant qu'une fois de plus, la moto m'a beaucoup plus... mais je suis un peu plus mitigé que lors de mon premier essai à cause de ce manque d'allonge.


Je reste sur l'idée que le SV est une très bonne moto, parfaitement adaptée à une utilisation loisir dans une région comme la mienne, où les routes se tortillent à souhait. Pour le prix affiché, on aurait du mal à trouver à redire. Le moteur est très joueur et reprend à n'importe quel régime, les freins offrent un très bon feeling et un freinage progressif, le reste de la partie cycle procure une conduite sereine et une bonne rigidité à l'ensemble. C'est un grand coup de la part de Suzuki et une réussite dans l'évolution d'un modèle qui avait déjà beaucoup plu. Dans cette gamme là, elle souffre d'un manque d'allonge par rapport au Fazer ou au Hornet, mais personnellement, l'agrément du twin rend la moto bien plus fun !


Suzuki SVN 650 : du fun en V


Portfolio (7 photos)

Commentaires (1)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

:bien: Super cool, comme j'ai te ecouté, j'ai acheté la meme chose et elle est vraiment top.  v

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire