Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Sylvain Bidart: "je serai l'année prochaine dans le team Luc1" (interview)

Dans Moto / Sport

Sylvain Bidart: "je serai l'année prochaine dans le team Luc1" (interview)

Leader avant l'ultime épreuve à la Réunion, le tout juste nouveau champion de Suisse compte bien accrocher un nouveau titre à son tableau de chasse.


Il y a eu un doute sur ton déplacement à la Réunion, qu'en est-il au final ?


  • Sylvain Bidart : « Je serai présent avec ma moto ainsi que Mario, mon mécano. Ludo et Thibaut seront aussi du voyage pour réaliser une vidéo de la finale. Ma machine partira en avion comme nous le désirions. Elle fera le voyage avec celle de Waren (Bougard) qui refusait aussi l'interminable transport en bateau… histoire de réduire les frais qui sont pour le moins conséquents. Honda me prêtera un second CRF stock qui me servira comme seconde machine au cas où. »

Physiquement es-tu prêt ?


  • Sylvain Bidart : « Oui et particulièrement motivé pour faire une suite à Mettet et faire oublier les Nations. Portimao a été une galère dans son intégralité. Je me suis noyé sur cette petite partie terre et sur un bitume très technique où je n'ai pu trouver les bons réglages… Un coup c'est l'avant que je perdais, un coup l'arrière. Ce n'était pas forcément l'histoire des pneumatiques même si ça y a fait. Certains ont réussi à s'y adapter moi non ! »

Sylvain Bidart: "je serai l'année prochaine dans le team Luc1" (interview)


Pourquoi ?


  • Sylvain Bidart : « Je ne sais pas. Les Golden ont moins de grip donc demandent plus d'attention du côté des réglages pour obtenir une vraie cohérence… et je n'ai pas trouvé la solution. »

En 2013 plus de manufacturier unique de pneu au Mondial, a-t-on une chance de te trouver sur la ligne de départ ?


  • Sylvain Bidart : « J'ai vraiment envie car le titre mondial est le seul qui me manque et tant que je ne ferai pas le championnat je n'aurais aucune chance de l'obtenir, ce qui ne sera pas des plus faciles vus les clients présents. Je suis bien conscient que la chance d'accrocher ce titre est infime mais…

L'autre interrogation est le coût d'une telle saison mais s'il reste raisonnable je devrais être présent sur différentes manches tout comme pour le championnat d'Italie mais il sera difficile de faire l'intégralité du championnat du fait de dates qui se chevauchent avec le championnat de France et actuellement mes différents contrats sont axés sur le titre français. »


Est-il envisageable de manquer une épreuve du championnat de France ?


  • Sylvain Bidart : « Non absolument pas. Les 50 points de chaque épreuve sont trop importants pour prendre un tel risque d'autant plus que derrière, des pilotes comme Grelier ou Bougard sont bien présents… »

En 2013 tu resteras avec le team Luc1 ?


  • Sylvain Bidart : « Oui, avec les partenaires principaux identiques à cette année. »

Sylvain Bidart: "je serai l'année prochaine dans le team Luc1" (interview)


Tu seras l'année prochaine sur un CRF 2013 ?


  • Sylvain Bidart : « Oui… et ça me tarde. Je n'ai pas encore pu essayer la nouvelle Honda mais ça me brûle les doigts. Je devrais en récupérer une la semaine prochaine après Bercy… les autres suivront rapidement.»

Le championnat de France s'enrichit de nouvelles dates, c'est une excellente nouvelle


  • Sylvain Bidart : « Oui tout à fait. L'idéal serait d'en avoir au total 10 mais 8 c'est déjà très bien ! Je pense qu'en France l'énergie pour avoir un championnat digne de ce nom est présente même si nous avons le désagrément de perdre 3 manches cette année. Vu le nombre de pilotes en constante progression et le public toujours présent ce n'est pas notre championnat qui est en perte de puissance mais plutôt celui du Mondial. Le public, et ça se comprend, préfère regarder l'élite donc le Mondial et là je pense que tout n'est pas mis en œuvre pour proposer un vrai spectacle avec une retransmission correcte à la télévision… et ce manque retombe inexorablement sur des courses moins prestigieuses… c'est dommage. Le niveau au Mondial est exceptionnel avec des pilotes extraordinaires comme les frères Chareyre et Hermunen mais le restant des pilotes du plateau n'ont rien à envier à ceux de notre championnat. C'est une certitude. »

Tu te situes où dernière ces 3 pilotes ?


  • Sylvain Bidart : « Derrière. »

Loin ? Peux-tu prétendre à des podiums avec eux dans la course ?


  • Sylvain Bidart : « Oui je pense même si ça dépendra des circuits. Sur un tracé comme Carole, les moteurs des TM et Aprilia sont hors de portée mais sur un circuit comme Villars sous Écot, zéro souci pour être sur le podium ! Si ce n'était pas le cas ce serait une énorme déception… »

(Crédit photos: L. Lucquin)


Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire