Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Takata : finalement, ce sera le dépôt de bilan

Dans Faits divers & Insolite / Justice

Takata : finalement, ce sera le dépôt de bilan

Il s’agit de l’épilogue d’un des plus gros scandales de l’industrie automobile. Il était d’ampleur mais son coût était aussi un gouffre. Il a touché une enseigne créée en 1933 et qui détenait 20 % du marché mondial des ceintures et airbags. Il s’agit de Takata dont la famille dirigeante a résisté plus que de raison à son engloutissement. Mais le dépôt de bilan aura bien lieu et dès la fin de ce mois. Ce qui était un des fleurons de l’industrie japonaise va rendre les armes à un équipementier américain contrôlé par un chinois.

Une conclusion qui ne fera certainement pas rire au Japon, mais en même temps, l’affaire, commencée en 2014, est à la fois grave et dramatique. Selon les autorités américaines, la société aurait, pendant plus d’une décennie, aurait dissimulé l’existence d’un défaut majeur dans ses airbags, susceptibles d’exploser inopinément en projetant des fragments sur le conducteur ou le passager.

Résultat ? Près de 100 millions de coussins de sécurité ont fait l’objet d’un rappel qui est passé à la postérité de par son ampleur inégalée dans l’histoire automobile. Mais aussi au moins seize morts, dont onze aux États-Unis, qui ont été recensées après l’explosion des pièces défectueuses.

Depuis, les dettes de Takata, dont 60 % des actions appartiennent à la famille fondatrice, s’élèvent à plus de 8 milliards d’euros. Un milliard de dollars d’amende a été infligé aux États-Unis. Le dépôt de bilan était donc quasi inéluctable, d’autant plus qu’il était réclamé par les constructeurs automobiles, soit ses clients qui ont dû se fendre d’énormes rappels de leurs modèles.

Les principales activités de Takata seront transférées à une nouvelle entité. Key Safety Systems, un équipementier américain contrôlé par le chinois Ningbo Joyson Electronic, prendra les commandes. Le Tokyo Stock Exchange (TSE) a annoncé dans la foulée la suspension des transactions sur le titre dans l’attente d’éclaircissements de la part du groupe.

Mots clés :

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Glou glou. ...:violon:

Par

C'est méme en taule a ramasser la savonette qu'ils devraient etre :bien:

Un dépot de bilan c'est trop doux

Par

Et dire que j'ai leur merdes dans ma caisse. Assassins!!!!!

Par

En réponse à mazdaspeed73000

Et dire que j'ai leur merdes dans ma caisse. Assassins!!!!!

Et bah t'as pas intérêt à te prendre un obstacle ;)

Par

Et les nouveaux vont reprendre la fabrication des mêmes airbags ?

Par

En réponse à narmer

Et les nouveaux vont reprendre la fabrication des mêmes airbags ?

Bien sûr! Où est le problème? Tant que personne ne le sait...

Ceux qui sont dans cette industrie pourraient vous remonter des centaines de scandales mais tant que personne ne sait ce qui se passe et que personne ne remarque rien (surtout avec le niveau de médiocrité hallucinant des journalistes dit automobiles d'aujourd'hui) alors tout le monde continue. Tous les "passionnés" seraient dégoutés de voir la manière dont les constructeurs (achats, étude et ingénierie jusqu'en prod.) mégotent, qu'importe tant que ça ne voit pas, l'important c'est de facturer, le reste...

Par

Aucune information en France n'a jamais été diffusée sur la totalité des marques et modèles concernés vendus ici...

Par

Comment savoir si notre vehicule utilise un systeme takata ? La marque est apposé sur les pièces ?

Par

Bien sûr que c'est 16 morts de trop, on est d'accord. Et racheté par un consortium sino-américain ? Elle est pas belle la salade ???

Mais pour les géants de l'industrie agro-alimentaire qui nous empoisonnent tous les jours, ça sera quoi ?

Ah oui mais touche pas à mon Coca, et mes Kellogg's, sinon...

La presse nous manipule tous, soyez-en conscients les amis...

Par

Carlos Ghosn n'avait pas envie de racheter la société comme il l'a fait avec Mitsubicric ??? :cyp:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire