Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Tesla enregistre la plus forte perte de son histoire

Dans Economie / Politique / Finance

Tesla enregistre la plus forte perte de son histoire

Le constructeur a perdu plus de 530 millions d'euros au troisième trimestre 2017. Les ventes ont légèrement progressé, mais Tesla fait face à de grosses difficultés pour lancer la production de la Model 3.

Tesla continue d'être une machine à perdre de l'argent. L'américain vient d'annoncer le plus fort déficit trimestriel de son histoire. Sur l'exercice juillet-septembre, le constructeur a enregistré une perte nette de 619,38 millions de dollars, soit un peu plus de 530 millions d'euros. Cela représente une perte par action ajustée (valeur de référence Outre-Atlantique) de 2,92 dollars par action.

Le chiffre d'affaires lié à la production automobile a cependant progressé de 30 %, atteignant 2,98 milliards de dollars (2,55 milliards d'euros), grâce à un bon niveau de ventes des Model S et Model X. Tesla a livré 26 150 voitures entre juillet et juin, un résultat en hausse de 4,5 % en un an.

Mais cela coince vraiment du côté de la dernière née de Tesla, la Model 3, dont la production n'arrive pas à monter en cadence. Le constructeur a ainsi précisé avoir assemblé seulement 260 exemplaires au cours du troisième trimestre, alors que l'objectif était d'en fabriquer 1 500. Il a repoussé de quelques mois son objectif d'en produire 5 000 par semaine, une barre symbolique qu'il espérait initialement atteindre avant la fin de cette année. Tesla n'a d'ailleurs pas rassuré les marchés en avouant qu'il n'était pas en mesure de donner une date précise pour la résolution des problèmes. On se souvient qu'il a récemment licencié plusieurs centaines de personnes, qui auraient eu des évaluations annuelles décevantes.

La firme est néanmoins bien partie pour vendre plus de 100 000 voitures cette année, une première dans son histoire. Avec la Model 3, Tesla espère atteindre le cap des 500 000 unités dès 2018. La prochaine année risque de ressembler à l'heure de vérité, d'autant que l'on va voir arriver sur le marché les premières concurrentes sérieuses au Model X. Audi va présenter son e-tron et Jaguar lancera l'i-Pace. En 2019, Porsche s'attaquera à la Model S avec la Mission E.

Mots clés :

Tesla

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ça sens le rachat par les allemands....

Par

Concurrence serieuse, ces constructeurs qui ont dormis sur leurs lauriers pendant 20 ans et sont encore totalement dependants du diesel ? Mouais plutot un rève de leur service communication.

Par

En réponse à matrix71

Ça sens le rachat par les allemands....

Ou des chinois :ange:

Par

je lis bien que :"Audi va présenter son e-tron" :buzz:

Par

Le chiffre d'affaires lié à la production automobile 2,98 milliards de dollars et pertes de 619,38 millions de dollars :beuh:

:peur: :peur: :peur:

Par

sans concurrence Tesla perd de l argent, qu est ce que ça va être quand la concurrence va arriver.

Par

Lancer une marque auto spécialisée dans le tout électrique et à partir de rien c'est forcément générateur de perte au départ.

mais là ça commence à faire beaucoup entre les pertes qui deviennent de pire en pire, les retards....prévisibles....de la model3 et l'arrivée prochaine de grosse concurrente aux model S et X.

Bonne chance quand même. tesla est un aiguilleur, ils ont prouvé que la voiture électrique pouvait avoir un avenir. Ca serait con qu'ils disparaissent purement ou simplement.

Un rachat ?

Pourquoi pas. je ne vois pas un Allemand y aller, ni un Français. Mais pourquoi pas un Ford par exemple. Parmi le top 5 des constructeurs mondiaux et totalement absent du marché du VE.

Par

Ce sont des précurseurs c'est normal qu'ils sont en déficit mais il faut qu'il trouve une solution pour augmenter la cadence sinon banque route.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Lancer une marque auto spécialisée dans le tout électrique et à partir de rien c'est forcément générateur de perte au départ.

mais là ça commence à faire beaucoup entre les pertes qui deviennent de pire en pire, les retards....prévisibles....de la model3 et l'arrivée prochaine de grosse concurrente aux model S et X.

Bonne chance quand même. tesla est un aiguilleur, ils ont prouvé que la voiture électrique pouvait avoir un avenir. Ca serait con qu'ils disparaissent purement ou simplement.

Un rachat ?

Pourquoi pas. je ne vois pas un Allemand y aller, ni un Français. Mais pourquoi pas un Ford par exemple. Parmi le top 5 des constructeurs mondiaux et totalement absent du marché du VE.

Ah tu sais ceux qui ont lancé la 106 électrique (bien avant que Tesla existe) on eu des problèmes aussi et se sont remis au diesel :areuh:

Blague à part, la valorisation de Tesla empêche tout rachat tout simplemen, voire même une prise de participation donc soit Tesla survit et continue son chemin soit Tesla disparaît purement et simplement :oui:

l'autre solution c'est que Tesla via sa valorisation se paye un constructeur de thermiques :oui: et là ça pourrait faire mal :sol:

Par

En réponse à TeamGreen74

sans concurrence Tesla perd de l argent, qu est ce que ça va être quand la concurrence va arriver.

Ils auront leurs part de marché et la concurrence est loin.

Regarde Amazon, je suis pas sur qu’ils gagnent de l’argent depuis le temps qu’ils existent.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire