Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Tesla : et demain des camions !

Le spécialiste de la voiture électrique Tesla nous met au courant d’un nouveau véhicule qui va agrémenter sa gamme. Un engin à rallonge puisqu’il s’agit d’un camion semi-remorque, une entrée dans la vocation utilitaire que devrait confirmer plus tard l’apparition d’un pick-up. Entre boum boursier et révélations, sans oublier la sortie du Model3, ce n’est rien de dire que les troupes d’Elon Musk font feu de tout bois pour électriser leur public.

Tesla : et demain des camions !

Et maintenant le camion. On sait que Tesla est devenu un poids lourd en bourse, et voilà que la marque veut aussi exister sur le marché des ensembles routiers. Une intention qui n’est pas une surprise puisque le patron du constructeur américain avait, l’été dernier, indiqué que ce camion serait dévoilé en 2017.

Elon Musk a donc annoncé, sur Twitter qu’un dénommé Tesla Semi sera dévoilé en septembre et que « l’équipe a accompli un travail incroyable ». L’engin restera dans la philosophie de Tesla. Il sera donc électrique et il intégrera les dernières avancées du constructeur en matière de conduite autonome, qui permet une autonomie conditionnelle dans un certain nombre de situations.

Comme souvent chez Tesla, une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. Ainsi, un pick-up sera présenté dans les 18 à 24 prochains mois. Dans les cartons, il y a aussi des minibus, pour les villes. Via un réseau de capteurs, ils s’inséreraient dans le trafic et optimiseraient constamment leur trajet en fonction des personnes à bord, qui ont déjà renseigné leur destination via une application dédiée, et de celles en dehors se signalant de la même façon, depuis n’importe quel endroit de la ville.

Un déferlement qui ferait presque passer le Model 3 comme déjà un modèle ancien. Et c’est toute la stratégie de Tesla : faire en sorte que l’avenir appartienne déjà au passé. Du rêve.

Mots clés :

Tesla

Poursuivez votre lecture :

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

t'enleve 10 tonnes ou quinze pour les batteries il te reste 25 tonnes de charge utile!

Par

le 38 t c'est pas pour demain... car avec 2 chauffeurs... les roumains abattent 2OOO bornes en 24 h..

rechargent la béte en 2 h... et repartent en sens inverse...

bref probléme d'autonomie inextricable...

par contre pour le bus de ville çà marche...

la moitié arretent leur service le soir à 2O h... pour le reprendre à 6 h...

et çà roule à 2O de moyenne... là ou l'électrique est bon..

avec des panneaux solaire sur le toit...

peut etre 5OO bornes d'autonomie...

suffisant donc pour une journée de travail...

et 1O h de recharge utile...

Par

En réponse à GrosMytho

t'enleve 10 tonnes ou quinze pour les batteries il te reste 25 tonnes de charge utile!

Pas si t'alimentes directement à une caténaire.

Si les semis Tesla sont équipés de pantographes comme sur les train mais au lieu qu'ils soit sur le toit du camion il soit sur un côté afin j'imagine de capter des caténaires murales postés sur des portions d'autoroutes ou des murs antibruits sur des voies rapides, ces camions peuvent être alimentés en électricité en roulant et en évitant ainsi l'embarquement de grandes charges de batteries.

Par

Avec son moteur sans bruit. Idéal pour foncé dans la foules

Par

En réponse à n1cool

Pas si t'alimentes directement à une caténaire.

Si les semis Tesla sont équipés de pantographes comme sur les train mais au lieu qu'ils soit sur le toit du camion il soit sur un côté afin j'imagine de capter des caténaires murales postés sur des portions d'autoroutes ou des murs antibruits sur des voies rapides, ces camions peuvent être alimentés en électricité en roulant et en évitant ainsi l'embarquement de grandes charges de batteries.

Je pense qu'on a le temps avant que des caténaires arrivent sur les autoroutes. Les caténaires latérales c'est beaucoup trop dangereux et au moindre accident tu les détruit.

Les camions électriques c'est pas pour demain

Par

Super ce camion , il peu faire 2000 kilomètres sans recharger , vu que la remorque es une grosse batterie . :ddr:

Par

En réponse à n1cool

Pas si t'alimentes directement à une caténaire.

Si les semis Tesla sont équipés de pantographes comme sur les train mais au lieu qu'ils soit sur le toit du camion il soit sur un côté afin j'imagine de capter des caténaires murales postés sur des portions d'autoroutes ou des murs antibruits sur des voies rapides, ces camions peuvent être alimentés en électricité en roulant et en évitant ainsi l'embarquement de grandes charges de batteries.

J'ai lu cela dans un article dans un science et vie, il y a quelques mois.

Vivement que l'autoroute A7 soit électrifiée.

La technologie existe.

Il n'est pas utile d'électrifier entièrement, car les camions peuvent faire quelques km en roue libre, sur leur élan.

Dans le col du grand boeuf, des caténaires dans le sens de la descente pourra servir à récupérer l'énergie pour les camions dans le sens de la montée.

Pour doubler, le camion passe sur batterie ou sur moteur thermique, car le gros avantage est qu'un moteur électrique, c'est petit, on peut le mettre sur n'importe quel camion thermique.

Par

un stormtrooper roulant. Le coté obscur de l'automobile.

Par

Pour l'instant, en Europe, c'est installation de pompes GNL : Gaz Naturel Liquéfié, et les plus grosses compagnies de transport commandent des tracteurs GNL / GNV à tour de bras. Pas une semaine ne passe sans qu'une annonce n'ai lieu. Alors la semi électrique ... pas pour tout de suite..

Ce sera plutôt : semis au gaz pour le transport, puis derniers km / centre villes en petits utilitaires (de 3,5 à 9T) en électrique.

J'oubliais, le GNL/GNV il est aussi possible de le "fabriquer" à partir de déchets ménagers, boues de stations d'épuration, déchets agricoles ... avec un maillage local, et à faible coût, pas comme un EPR qui approche les 10 milliards d'Euros (7 milliards sont prévus dans les 3 ans qui viennent pour éponger les dettes d'Areva notre super numéro 1 du nucléaire mondial :(

Par

Méditez que le prix du kWh c'est (tarif réglementé) 12,7cts en HC et 15,6 cts en HP

Comme une bagnole électrique bouffe environ sur route 20 kWh/100 kms, cela fait en HP 3,12€ /100kms

En Allemagne, le kWh est grosso modo au double de la France donc aujourd'hui en RFA, c'est plus économique de rouler au gazole qu'à l'électricité

Bon rassurez vous, en France, les tarifs de l'électricité ne peuvent que fortement monter

Et là dessus il y a 0,00€ de TICPE

Vous croyez que la plaisanterie de l'absence de TICPE va durer longtemps?

Si vous ajouter de la TICPE à hauteur de ce que l'on a sur le gazole ... alors il est en France plus économique de rouler au gazole

En résumé, il faut arrêter ces fumisteries de véhicules électrique en Interurbain ... rien ne vaut la compacité énergétique des carburants liquides qui font 10kWh/kg ... certes le rendement d'un moteur thermique se situe entre 25 et 40% donc 1 kg de carburant liquide c'est entre 2,5 et 4 Kwh utile ... Pour faire 1000kms il suffit de 40kg de carburant soit grosso modo 50 litres (5l/100) alors qu'à l'électrique il faut pour une voiture 10*20kWh=200 kWh ... une batterie cela fait environ 200Wh/kg ... donc l'équivalent électrique de 50kg de gazole c'est 1000 kg de batterie

Ite Missa Est

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire