Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

Publi info
 

Test du diesel sur des singes : Volkswagen s'excuse, Mercedes prend ses distances

Test du diesel sur des singes : Volkswagen s'excuse, Mercedes prend ses distances

Les grands constructeurs allemands ont vite réagi à la polémique naissante après les révélations sur une étude où des singes avaient été utilisés pour prouver les progrès des moteurs diesels en matière de pollution.

On aurait pu croire à une blague, mais c'est bel et bien vrai. Il y a quelques jours, le New York Times révélait qu'un institut de recherches a réalisé une étude où des singes étaient enfermés dans une pièce, dans laquelle étaient envoyés les gaz d'échappement d'une Coccinelle diesel.

Le but : démontrer que les nouvelles technologies rendaient le moteur diesel bien plus propre. Cependant, la voiture avait été modifiée pour avoir des rejets polluants moins élevés qu'en conditions réelles. Et tout cela s'est fait avant l'éclatement du dieselgate !

Selon le New York Times, l'institut de recherches, l'European Research Group on Environment and Health in the Transport Sector, aurait reçu des financements de Volkswagen, BMW, Mercedes et de l'équipementier Bosch. Très rapidement, le groupe Daimler a tenu à réagir sur son compte Twitter, en relayant l'article du journal américain. Il prend ses distances avec cette étude, condamne toute forme d'expérimentation avec des animaux… mais précise qu'il a lancé une enquête pour savoir comment cette étude a pu voir le jour. Dans un communiqué, Daimler a ajouté qu'il était "consterné" par une telle expérience.

BMW aussi a tenu à s'éloigner de la polémique, expliquant qu'il n'avait aucun rôle direct dans cette étude et qu'il n'avait pas pris part à sa conception. Volkswagen a été plus direct, présentant ses excuses dans un communiqué envoyé à Bloomberg. VW se dit convaicu "que les méthodes scientifiques choisies à l'époque étaient mauvaises", déplore "le manque de jugement de certaines personnes" et ajoute qu'il "aurait mieux fallu se passer de cette étude".

Mots clés :

Commentaires (119)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Oui je pense effectivement qu’ils auraient dû se passer de cette étude quand on sait ce que ça leur a coûté, avec le dieselgate. C’ était pas futé. Est ce que pour autant les clients tiendront compte de cette information au moment de changer leur autos...là est la question. :confused:

Par

VW c aussi ça

http://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/01/26/dieselgate-volkswagen-conteste-la-competence-de-la-justice-francaise_5247260_1652666.html#iCzI5EkIqIlCT3vw.99

Moi je propose un boycott générale de cette marque, ils dépassent les bornes là... les autres ne sont pas tellement mieux mais au moins ça servira d'exemple...

Par

En réponse à mdb92

VW c aussi ça

http://www.lemonde.fr/pollution/article/2018/01/26/dieselgate-volkswagen-conteste-la-competence-de-la-justice-francaise_5247260_1652666.html#iCzI5EkIqIlCT3vw.99

Moi je propose un boycott générale de cette marque, ils dépassent les bornes là... les autres ne sont pas tellement mieux mais au moins ça servira d'exemple...

100% d'accord, un boycott pur et simple de tout ce qui vient de groupe.

Par

J'aime tellement le diesel que j'aurais fait les tests gratuitement :ddr::ddr::ddr::ddr:

Par

En réponse à Jujules47

Oui je pense effectivement qu’ils auraient dû se passer de cette étude quand on sait ce que ça leur a coûté, avec le dieselgate. C’ était pas futé. Est ce que pour autant les clients tiendront compte de cette information au moment de changer leur autos...là est la question. :confused:

ça, c'est sûr qu'ils n'en tiendront pas compte. Ils arrivent bien à amadouer leurs pigeons avec leurs pub et leur mises en scènes de niais et de beaufs avec leurs répliques débiles. Les clients sont à l'image des ces autos, une vaste blague et supercherie.

Par

Oui , on aurait pu croire à une blague tellement c ridicule...:bah:

Par

Intolérable évidemment comme pseudo "expérience"

à méditer cependant sur ce que respire un enfant dans une poussette , quasi à hauteur d'échappement, dans le centre de Paris ou de Marseille.

Par

« il aurait mieux fallu se passer de cette étude »... Et on appelle cela des excuses ? Un fois encore, vw ne regarde que les impacts commerciaux et marketing, ceux-là même qui visaient à promouvoir leurs moteurs truqués au travers de ce test immoral.

Par

Pour un peu plus d'informations : sur Netflix > série Dirty Money, épisode NOx : particules et oxydes d'azote.

À l'origine le test devait être fait sur un humain... Assez difficile de ne pas faire des liens...

Par

En réponse à inmoneyItrust

ça, c'est sûr qu'ils n'en tiendront pas compte. Ils arrivent bien à amadouer leurs pigeons avec leurs pub et leur mises en scènes de niais et de beaufs avec leurs répliques débiles. Les clients sont à l'image des ces autos, une vaste blague et supercherie.

Je serais de mauvaise foi, si je disais qu’ils n’ont pas de bons communiquant en termes de pub, mais ça c’est une chose.

J’ai eu deux VW, assez content de mes voitures il faut l’admettre, mais en aucun cas je n’ai cautionné le trucage, et avec cette nouvelle info, il est bien évident que je vais me tourner vers autre chose pour la prochaine. Après, oui, certains fermeront les yeux, en disant, de toute façon, je ne trouve que ce qu’il me faut uniquement chez VW, mais j’extrapole...laissons l’avenir nous dire les choses.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire